Le Deal du moment : -39%
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
229.99 €

Astéria Anra
Omniscient·e
Astéria Anra
☆ Avatar : Pepper (OC) par Artgerm
☆ Messages : 76
le Mer 4 Sep 2019 - 20:54
Le soir arrive ; les deux lunes apparaissent tranquillement à mesure que le ciel s'assombrit. Après la journée turbulente qu'elle a subie, entre la réunion du Haut-Conseil et les entraînements des Apprentis qu'elle a pris sous son aile, Astéria s'est éclipsée du centre-ville pour se rapprocher du port afin d'avoir une vue sur le coucher de soleil. Un remerciement rapide à Luinil pour cette belle mais épuisante journée, puis elle s'étire alors que les lumières des lampadaires s'allument dans la rue. L'atmosphère féérique ne l'étonne même plus, elle qui est née dans cette ville polaire. La vue reste cependant toujours plaisante.

Un courant d'air plus frais la fait soudain frissonner, la contraignant à glisser sa capuche sur sa tête pour s'y protéger. Plissant les yeux et se détournant pour partir, elle aperçoit une figure bien connue, accoudée à la balustrade... Ne l'aurait-il pas vue, ou bien fait-il comme si de rien n'était ? Un peu curieuse, mais sans mauvaise pensée, la rouquine s'avance vers son collègue, s'accoudant à ses côtés à une distance raisonnable en faisant cliqueter ses bracelets contre le métal, ses mèches de feu dépassant de sa cape.

—En quête de guidance, ce soir ?

Ce n'est certainement pas le meilleur endroit pour quêter un quelconque conseil, mais il est sûr que la vision sur les Astres est l'une des plus belles de la ville. Du moins, si l'on excepte les hauteurs du palais... Le port, au moins, est accessible à tous.

Il n'est pas rare qu'Astéria vienne engager la conversation avec Naswen de cette manière, par une simple question à demi détournée, à défaut de réellement avoir quelque chose à lui dire. Cela étant, elle avouera elle-même qu'elle a déjà trouvé mieux. Mettons cela sur le compte de la fatigue, voulez-vous bien ?
Naswen Kael
Omniscient·e
Naswen Kael
☆ Avatar : Gilbert Nightray, Pandora Hearts
☆ Messages : 163
☆ Doubles-comptes : Luinil
le Mer 4 Sep 2019 - 22:04



Balade sous les lunes

Tu me suis ou quoi ?


J’aime beaucoup sortir le soir. Fut un temps c’était ma période de prédilection au court de la journée. Là où personne ne fait attention à vous, là où vous pouvez enfin laisser tomber la cape scintillante et beaucoup trop voyante des Médiateurs. Malgré tout je me sens mieux dans mes vêtements normaux. Une simple cape noire qui protège du froid polaire des nuits de Thiiel, par-dessus une chemise en lin et un pantalon des plus basiques et uniformes qui soient.

Accoudé à la balustrade du port de Thiiel, j’ai les yeux levés pensivement vers la lune d’Elentir. D’après la légende, elle est recouverte de sable noir, ça serait pour cela qu’elle serait moins visible que celle de Vanyar. De mémoire, aucun Médiateur n’est allé, récemment en tout cas, sur cet astre. Cet endroit m’intrigue, comme beaucoup de choses liées à Elentir, à dire vrai. Les Esprits sont si mystérieux.

Je secoue légèrement la tête. OK Naswen, arrête de penser boulot, tu y retourneras bien assez tôt demain matin.
Le poids de mon violon pèse dans mon dos. Si j’étais sorti, à l’origine, c’était parce que ma sœur qui s’était de manière temporaire proclamée ma colocataire le temps de quelques jours, m’avait foutu à la porte -de mon propre appartement !- parce que je faisais du bruit avec mon instrument.

Je sursaute lorsqu’une voix -une voix bien familière- m’interpelle. Je tourne la tête vers Astéria.

Pas spécialement. Je me suis juste arrêté en chemin.

Je marque une pause en tournant à nouveau les yeux vers les eaux du port. Je lui retourne d'une certaine manière la question :

Une envie de prendre le large, peut-être ?
Astéria Anra
Omniscient·e
Astéria Anra
☆ Avatar : Pepper (OC) par Artgerm
☆ Messages : 76
le Mer 4 Sep 2019 - 22:23
Le jeune homme a l'air songeur. La lumière des astres nocturnes luisent sur son visage, retraçant ses contours dans la pénombre. Grosse cape épaisse obligatoire à cette heure, violon accroché au dos. Léger sursaut lorsque l'Omnisciente de Vanyar l'interpelle ; le bonjour est d'office abandonné. Après tout, elle ne compte plus le nombre de fois où ils parviennent à se croiser dans une seule et même journée. Leurs rôles sont bien trop similaires, les endroits qu'ils côtoient réduits. Bien qu'elle souhaiterait parfois le secouer pour lui faire perdre son expression affable ou intimidée, sa présence ne lui est pas non plus insoutenable. Il est plutôt discret ; alors on ne peut pas dire qu'il lui tape réellement sur le système.

Elle esquisserait presque un sourire, léger, mais pas vraiment sympathique. À la place, elle replace une mèche de cheveux derrière son oreille et resserre davantage sa cape autour de ses épaules.

—En chemin pour aller jouer ?

Curieuse, toujours. Sans doute une caractéristique d'Astéria que Naswen ne parvenait pas à supporter ; mais pour ce que ça lui importait, très franchement...

—Pourquoi pas. J'ai toujours envie de prendre le large, répond-elle cependant, haussant une épaule. Les trajets en bateaux sont plus longs, mais aussi plus intéressants qu'une simple téléportation. On rate tout du voyage, c'est d'une tristesse.

Pas d'expression lorsqu'elle dit cela, mais un peu d'emphase dans sa voix. Elle rêve de repartir en mission loin de Thiiel depuis quelques semaines maintenant. Elles lui permettent de respirer, de se retrouver un peu ; ici, elle a l'impression de ne pas réussir à être elle-même et de s'enfermer dans son esprit, comme pour empêcher quiconque d'y lire.
Naswen Kael
Omniscient·e
Naswen Kael
☆ Avatar : Gilbert Nightray, Pandora Hearts
☆ Messages : 163
☆ Doubles-comptes : Luinil
le Jeu 5 Sep 2019 - 21:41



Balade sous les lunes

Tu me suis ou quoi ?


Je ne sais jamais trop comment me placer avec Astéria. Nous étions collègues depuis plusieurs mois maintenant, et nous avions toujours une relation étrange. Parfois nous avons des idées similaires, parfois on se contredit au cours des conseils. Parfois elle me tape sur le système, parfois j’apprécie la conversation avec elle. Une femme vraiment très difficile à cerner, jamais vraiment bavarde, ne parlant jamais d’elle. Des fois je me fais la réflexion que je ne connais d’elle que son nom, son âge, et son pouvoir ; qui tiennent plus de formalités administratives que de caractéristiques profondes. Cela dit, c’était la même chose avec Fëwen -s’il conseille beaucoup et s’intéresse beaucoup à vous, il ne parle jamais de lui. En fait on est vraiment que des coincés dans ce Conseil.

Lorsqu’elle mentionne l’instrument que je porte dans le dos, je réajuste inconsciemment la lanière de mon sac.

Je sais pas trop où j’allais. Je me suis arrêté, on voit bien le ciel ce soir. Pas d’obligations ni de timing à respecter, c’est chouette pas vrai ?

Moi bavard avec Astéria, c’est plutôt rare.

J’ai un petit rire lorsqu’elle mentionne les trajets en bateau. C’est vrai qu’on a rarement l’occasion d’en faire. Les humains se déplacent en téléporteur, les marchandises en bateau. Pourquoi s’attarder sur un truc qui tangue et qui met des semaines à arriver à destination, alors qu’on peut gagner du temps. Le temps, hein ? Si complexe. Nous avions rarement le temps, nous Omniscients. Si on a une mission qui nous demande de partir, c’est en général relativement urgent. Pas le temps pour le bateau.

Le véritable voyage se trouve au bout du bateau, je pense. Dans les terres.

Sirthaal est une planète si riche. Si devenir Médiateur m’a donné l’occasion de parcourir le monde, ce n’était jamais vraiment pour en profiter. C’est un regret, quelque part.

J’aimerais bien repartir aussi. La Cour est si contraignante.

D’autant que ce n’est pas comme si on avait choisi d’être là.
Astéria Anra
Omniscient·e
Astéria Anra
☆ Avatar : Pepper (OC) par Artgerm
☆ Messages : 76
le Ven 6 Sep 2019 - 11:52
Doux acquiescement, moins rigide qu'à l'accoutumée. La rencontre hors des murs du palais fait déjà son effet et la détend davantage ; mais le froid la raidit à nouveau dans un frisson déplaisant. Brr... Elle s'enfonce un peu plus dans sa cape, resserrant ses pans autour de son maigre corps et espérant y disparaître pour rejoindre un monde de chaleur et de flammes dans la cheminée. Pas pour l'instant, cela étant ; mais il ne lui faudrait pas longtemps pour proposer à Naswen de quitter ces lieux, ou simplement reprendre son chemin. Sa décision n'est pas encore posée, et ses doigts froids pas encore assez gelés pour que cela sonne comme une urgence.

—Pas de timing, pour un Médiateur du Temps ? Quelle ironie, réplique doucement Astéria, esquissant l'ombre d'un sourire en coin, sourcil levé. Parfois, c'est en ne sachant pas où l'on va que l'on tombe sur ce qu'il nous faut. Peut-être avais-tu besoin de cette vision, ce soir.

La Médiatrice se penche lentement au-dessus de la balustrade, inclinant la tête pour observer le reflet des lunes dans le miroir d'eau noire et mouvante. Un rire manque de lui échapper, elle ne s'y attendait pas. Pas parce qu'elle trouve la réflexion de Naswen amusante, mais plutôt pour ce que cela lui apprend de lui. Petit soufflement du nez, ce rire discret qu'on ne sait jamais être amusé ou moqueur. Elle dessine des arabesques de son index sur la balustrade, songeuse.

—Le voyage, c'est partout où l'on va. Mais c'est aussi le trajet, les pas qui nous portent. La vie elle-même est un voyage ; et ce n'est pas parce qu'elle se termine par la mort, mais bien parce qu'elle nous fait passer par les plus beaux paysages. La mer est un voyage. La terre aussi, tout comme le ciel. C'est simplement un voyage différent.

Un voyage qu'en tant que téléporteuse, elle n'a que rarement le temps d'apprécier, elle aussi. Ses souvenirs de l'adolescence, lorsqu'elle a découvert ses pouvoirs, lui reviennent cependant ; c'était cela, le voyage. Vagabonder sans savoir où aller, jusqu'à trouver sa voie.

... Jusqu'à être enfermée à la Cour. Son visage reste lisse, mais intérieurement, elle crisse des dents.

—Mettons. Si tu avais le choix de quitter la Cour, et de faire ce qui te plairait, que désirerais-tu faire ?

Cette fois-ci, elle sourit. Un vrai sourire. Après tout, elle comprend...
Naswen Kael
Omniscient·e
Naswen Kael
☆ Avatar : Gilbert Nightray, Pandora Hearts
☆ Messages : 163
☆ Doubles-comptes : Luinil
le Lun 23 Sep 2019 - 22:21



Balade sous les lunes

Envie d'ailleurs ?


J’hausse très légèrement un sourcil à sa remarque, avant de laisser affleurer un sourire amusé à mes lèvres. Ah, oui, le timing pour un ralentisseur du Temps, quelle ironie… J’acquiesce doucement à ses paroles.

C’est amusant de voir à quel point le hasard guide nos pas.

A dire vrai, je ne pense pas qu’il y ait réellement de hasard. Tout au plus différents chemins vers lesquels nous pouvons nous diriger. Sinon, personne n’aurait le pouvoir de voir le futur, pas même Elentir. Seulement, à notre échelle, nous ne pouvons que tout ramener au hasard, puisque nous ne savons rien de ce qui est écrit dans les Fils…

Et toi, savais-tu où tu allais, ce soir ?

Autre moyen joliment formulé pour lui demander si elle était elle-même en quête de connexion avec les Esprits qui dominent le ciel sombre. Quelque part, j’en avais peut-être aussi besoin… si paradoxal que cela soit, depuis que je suis Omniscient je me sens moins Médiateur du Temps que jamais. Les responsabilités au Haut-Conseil sont vraiment différentes de celles dont j’avais la charge avant. Contrairement à Astéria, je n’ai pas vraiment d’Apprentis à aider, et je n’ai plus beaucoup le temps de me rendre aux temples, et encore moins à l’Observatoire du Temps, alors que ce sont des lieux qui m’ont toujours apaisé.

L’esprit porté vers l’Île aux Etoiles et ses secrets, au fil des mots, nous en venons à parler de voyage. Je tourne les yeux vers Astéria, un peu troublé par sa question. J’étais entré à la Cour il y a relativement peu temps, pourtant j’ai rapidement eu tendance à oublier que ma vie aurait pu être tout autre.

Je crois que ma vie d’Apprenti me plaisait bien. Une ouverture sur le monde, tout en gardant une certaine ouverture sur sa propre vie… continuer la musique, tout en aidant les gens, sans être coincé dans la cage dorée de la Cour.

Contrairement à ce que cela pourrait laisser penser, je ne déteste pas vraiment mon travail. Simplement, parfois j’ai réellement d’étouffer sous le protocole, le stress de me tromper, de faire des faux pas remarqués. Ce n’est pas un milieu dans lequel j’ai grandi, aussi je ne m’y sens toujours pas vraiment à ma place…

Tu regrettes d’être ici ?

Ce n’est ni un reproche, ni un jugement. Simplement, si Astéria n’est pas très transparente au niveau de ses sentiments, je crois qu’une autre voie ne lui aurait pas déplu…
Astéria Anra
Omniscient·e
Astéria Anra
☆ Avatar : Pepper (OC) par Artgerm
☆ Messages : 76
le Jeu 3 Oct 2019 - 16:31
Le hasard, dans cet univers, a un nom. Il en a même trois, à dire vrai : Luinil, Elentir, Vanyar. La Médiatrice esquisse un nouveau sourire en coin, amusée par la réaction à rebours de son collègue, puis hausse une épaule vague au renvoi de question. Qui sait réellement où il va, après tout... Cette réponse ne conviendrait cependant pas au ralentisseur du temps. Les mots mettent du temps à trouver leur agencement dans son esprit. Au final, elle opte pour une réplique bien plus simpliste :

—Bien sûr ; j'allais au port.

D'un mouvement du menton, Astéria désigne le ciel. Ce soir, elle est venue pour lui ; sans doute cherche-t-elle aussi où aller, ou quoi faire. Elle ne l'avouera cependant jamais à Naswen à voix haute. Cela lui semble encore trop intime, trop porteur d'une faiblesse qu'elle tente de dissimuler aux yeux de tous. Pourtant, elle laisse aussi entendre, par ce geste, qu'elle est sans doute là pour les mêmes raisons que lui.

Astéria lui pose la première question qui lui vient en tête. Elle aimerait mieux comprendre Naswen. Ses motivations. Son caractère. Elle le trouve parfois trop effacé, mais elle sait aussi faire confiance aux Esprits.

—Oh, je vois. C'est dommage que l'on t'ait envoyé ici, dans ce cas.

Une simple constatation. Pas un reproche. Le ton est dénué d'animosité, malgré son sourire qui s'est tari.

—Parfois. (Geste vague de la main.) Pour les mêmes raisons, pour faire court. Je n'aime pas vraiment Thiiel. Cependant, je suis reconnaissante à Vanyar de me faire confiance et me guider. Si je suis ici, ce n'est sans doute pas pour rien. Tout comme toi, reprend-elle en plantant ses yeux dans ceux de Naswen. Parfois, il faut une certaine dose de contrainte pour s'épanouir comme il le faut. Cela étant, ils auraient pu trouver plus vieux pour siéger au Haut-Conseil, franchement...

L'expérience n'est pas le fort de la jeunesse ; et bien que la fougue et le sérieux y soit, les Médiateurs du conseil manquent encore cruellement de jugeote. Elle comprend l'importance d'épauler la jeune Reine et d'avoir des idées novatrices ; cependant, leur jeunesse leur vaut aussi d'être mal considérés par certains. Seul leur statut d'Omniscient fait pencher la balance de leur côté.

—Les Esprits ont une manière bien étrange de gouverner le monde.


Ils doivent voir chez les hommes ce que ceux-ci sont incapables de percevoir.
Contenu sponsorisé


Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum