Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO (version ...
Voir le deal
8.99 €

Calion
Roi de l'Autre Monde
Calion
☆ Avatar : Gilgamesh ; fanart by Hataco
☆ Messages : 98
le Sam 25 Jan 2020 - 11:23

Event n°1


Règles


• Cet event s’intègre dans l’intrigue générale de Sirthaal et les conséquences liées à celui-ci vont influencer toutes les actions futures.
• La date butoire de cet event est le 1er mars. Vous pouvez dépasser cette date, cependant des points négatifs seront comptabilisés vis-à-vis de l’intrigue globale de Sirthaal (ça risque de piquer plus tard dans l’histoire). En revanche, si vous répondez dans les trois jours après la réponse de la personne avant vous, des points positifs seront comptabilisés.

• Vous êtes invité.e.s à user des lancers de dés, dans le sujet approprié (www). Vous pouvez effectuer plusieurs lancers de dés par post.
• L’idée est de favoriser des actions rapides pour ne pas perdre le dynamisme de l’event. On vous demande simplement un minimum de 100 mots, car c’est un event en RP-post.

Et vous ?



@Asthan Riael, @Amil N.Duran, vous êtes des amis de toujours. Vous êtes ensemble à la limite entre la ville de Riwe et la forêt. Promenade digestive ou bien partie de chasse comme vous savez bien les mener ? Libre à vous de commencer, chacun un post, comme bon vous semble. Lorsque vous aurez posé le contexte de votre rencontre (un post chacun donc), le jeu pourra commencer.

Amil N.Duran
Habitant·e
Amil N.Duran
☆ Avatar : Rinkisha
☆ Messages : 49
le Sam 25 Jan 2020 - 13:46

Cela faisait longtemps qu'Amil n'avait pas eut l'occasion de sortir en compagnie de son Roi. Ces derniers mois avaient été tranquilles depuis cet étrange soirée en compagnie des Dieux, mais il n'empêche que notre Conseiller ressentait le besoin d'être un peu seul à seul avec son ami puisque si Asthan était un monarque, il était avant tout son mentor. C'est pourquoi il lui avait proposé une petite balade, à pied cette fois-ci, loin du centre bruyant et proche des remparts pour ne pas craindre une nouvelle attaque de fauve.

C'est ainsi qu'il se retrouvait aux abords de la ville et de la forêt, dans cette frontière si mince qu'elle n'était pas clairement délimitée. Les arbres poursuivaient leurs routes dans les rues et les habitations, mais ces dernières se stoppaient en approchant le faste de la jungle. Amil aimait se retrouver loin des rues et de ses responsabilités, si la misère ne lui manquait pas, la liberté de son ancienne existence avait tendance à éveiller quelque nostalgie.
Chose rare, notre cher conseiller à la peau brune avait laisser ses bras dénudés. Un gilet de soie noire était la seule chose qu'il portait pour couvrir son torse et sa taille était ceint de tissu d'or tandis que ses jambes, couvertes d'un pantalons bouffant, arboraient une couleur bleue. Le tout, finissant par des pieds tout aussi nus que ses épaules. Il s'était mit à l'aise, avait détaché ses cheveux et ne gardait qu'un maigre poignard à sa ceinture. Attendant son Roi, il ne comptait, aujourd'hui, ne faire face qu'à une discussion chaleureuse et à une chaleur reposante.
Asthan Riael
Dirigeant·e
Asthan Riael
☆ Avatar : Thorin Oakenshield (The Hobbit)
☆ Messages : 91
☆ Doubles-comptes : Vanyar & Mael Emrys
le Sam 25 Jan 2020 - 15:19


En cette calme journée de début d'année, Asthan délaissa Conseil royal, paperasses administratives et visites diplomatiques pour prendre soin des siens. Après avoir passé une bonne partie de la matinée en compagnie de sa femme et de ses enfants, il avait quitté le palais de Riwe et traversé les rues pour arriver à son lieu de rendez-vous. Ce n'était pas une personne ordinaire qui attendait sa venue et lorsque que la silhouette de son cher ami lui apparut enfin, le bon roi pressa le pas.

Au contraire de son conseiller, Asthan avait attaché ses cheveux. Une demi-queue de cheval retenait les mèches qui lui tombaient habituellement autour de son visage. Seule une tresse enfantine pendait parmi les boucles brunes et trahissait l'instant passé aux côtés de ses filles. Pas de cape bordée, pas de belles tuniques aux fils d'or, ce jour-là. Ce n'était pas nécessaire. Amil le connaissait bien, il n'avait pas besoin de se pavaner devant lui. Alors sous son veston de velours bordeaux sans manches, dépassait une simple chemise de lin. Un pantalon sombre et des bottes de cuirs complétaient sa sobre tenue. Pas même une arme, si ce n'est une fine dague glissée à l'intérieur de sa veste. Une exigence de son épouse.

Arrivé à bonne distance pour être entendu, le souverain d'Arbor leva le bras et l'agita pour faire signe à son Conseiller.

« Amil, vous voilà ! lui lança-t'il gaiement tout en enjambant les racines d'un arbre. Pardonnez mon retard, ma petite Neriah tenait à me montrer ses progrès en broderie... Vous auriez dû voir cela, elle a des doigts de fée ! »

Un sujet léger, complètement banal à vrai dire, mais si loin des affaires royales. C'était cela qu'ils recherchaient, tous les deux, alors le roi s'autorisa un léger rire et une fois à côté d'Amil, posa sa main sur son épaule pour le saluer.

« Je suis heureux de vous voir. Comment vous portez-vous ? »

Un sourire accompagnait la fin de sa phrase. Un vrai sourire, pas ceux qu'il réservait aux politiciens et autres diplomates.
PNJ
PNJ
☆ Messages : 12
le Sam 25 Jan 2020 - 16:52
Loran
Mentalist
Quel monde étrange. Quel peuple étrange. A moins que ce ne soit moi ?
Ces hommes, ces femmes, ces enfants. Oh je leur ressemblais physiquement ! Rien dans mes cheveux noirs, dans mes yeux sombres ne pourrait me différencier d'un homme d'ici.
Et pourtant, j'avais rapidement compris que je n'étais pas comme eux. Une version améliorée, pas de doute là dessus.

En ce jour ensoleillé, me voilà lassé par leur infériorité.
J'ai donc décidé de profiter du beau temps pour me balader dans la forêt qui entoure la capitale d'Arbor. Prendre l'air fait du bien paraît-il mais qu'est ce que c'est ennuyeux.
Cherchant à rompre mon ennuie je tente de grimper dans les arbres, après tout, c'est ce que font les enfants non ?
Ces versions miniatures d'hommes et de femmes, est ce que moi aussi un jour j'aurais une petite version de moi même ? J'en doute. De toute façon, aucune copie ne pourrait atteindre mon niveau de perfection.

Perdu dans mes songes et dans mon introspection narcissique, je ne remarque pas tout de suite ces deux êtres qui osent déranger ma douce contemplation.
Assis, sur ma branche je reste silencieux face à tant d'insolence. L'idée se glisse alors dans mon esprit, rampante et vicieuse mais évidente.
Vous qui osez m'interrompre, vous voilà devenu mes jouets.

Ainsi, caché par la hauteur de la branche sur laquelle je repose, je me glisse dans les esprits de ces deux malotrus.
Emprise invisible et toute puissante, les voilà entre mes griffes et que vois-je... Un soldat et son roi.
Qu'il serait dommage que ce dernier ne voit pas les efforts vestimentaire de son gardien et ami.
Tel un serpent malicieux je fais pression sur leurs esprits.

Ouvrez vos yeux messieurs, ne vous trouvez-vous donc pas irrésistibles ?
Amil N.Duran
Habitant·e
Amil N.Duran
☆ Avatar : Rinkisha
☆ Messages : 49
le Sam 25 Jan 2020 - 19:35

" Amil, vous voilà ! Pardonnez mon retard, ma petite Neriah tenait à me montrer ses progrès en broderie... Vous auriez dû voir cela, elle a des doigts de fée ! " Le voilà, oui, et il attendait depuis assez longtemps pour avoir perdu la notion de l'heure. Il sourit néanmoins en voyant son Roi et maître arriver en enjambant agilement une racine. Il s'inclina respectueusement, remarquant la preuve du passage de la princesse dans les cheveux d'Asthan. Puis, ce une fois relevé, son ami vint poser sa main sur son épaule, tout sourire. Cela mettait un peu de douceur au cœur du Conseiller.

" Je suis heureux de vous voir. Comment vous portez-vous ? " Il lui sourit à son tour, sans une once d'arrogance ou de mépris comme il savait si bien le faire. Non, cette fois, il se trouvait être sincèrement heureux de le voir et il n'avait aucune raison de se montrer mauvais.
Mais alors qu'il voulu lui parler, alors qu'il ouvrit la bouche pour lui répondre, il sentit un étrange fourmillement dans son bas-ventre. Rien de bien important, de bien vif, juste une vague sensation de chaleur et il en demeura quelques secondes tout abasourdi. Il dévisagea son Roi et, sans même comprendre les raisons d'une soudaine remarque, il se fit la réflexion en son fort que ce dernier était fort bien habillé. Il le trouvait charmant, beau, même, mais il n'osa le dire. A la place, il ferma les yeux un instant pour recouvrer son calme et il répondit, replaçant une mèche de ses cheveux d'argent derrière son oreille.

" Je me porte à merveille, mon Roi. " Répondit-il avant de commencer à marcher, lentement. Il invita Asthan à le suivre d'un regard et glissa ses mains dans son dos, les joignant. Il était soudain euphorique et il se contenait, calme comme à son habitude. Il espérait ne rien trahir de son état qui ne lui sembla pas normal et, il s'en doutait, Asthan ne l'accepterait pas. Pire, encore, il pourrait en être effrayé.

" Et votre petite Neriah ? N'est-elle pas un peu grande pour vous tresser les cheveux ?... " Et quels cheveux !
Asthan Riael
Dirigeant·e
Asthan Riael
☆ Avatar : Thorin Oakenshield (The Hobbit)
☆ Messages : 91
☆ Doubles-comptes : Vanyar & Mael Emrys
le Sam 25 Jan 2020 - 21:02


Amil glissa l'une de ses mèches argentés derrière son oreille. Ce geste pourtant si anodin retint toute l'attention du bon roi. Il ne dura qu'un bref instant, bien évidement, mais cela suffit. Il n'avait jamais prit le temps de se faire la réflexion, mais, soudain, il trouva son Conseiller raffiné. Cela ne l'étonnait guère, Amil était une personne dégageant un certain charisme, une élégance particulière... Et cela lui plaisait.

Asthan secoua un peu la tête, chassant ces étranges pensées. Il dû retirer sa main de l'épaule à moitié dénudée de son conseiller -à contre coeur, étrangement- et avança aux côtés de son compagnon de toujours. Au même instant, ce dernier lui confia se porter à merveille. Parfait. Absolument parfait. Le sourire d'Asthan se fit soudain plus tendre, rassuré de savoir son Conseil dans de bonnes dispositions.

Rassuré et ravi.

« Et votre petite Neriah ? demanda Amil. N'est-elle pas un peu grande pour vous tresser les cheveux ?... »

Pensant soudain à sa fille, la bonne humeur du souverain d'Arbor ne fit que grandir et il hocha la tête.

« A merveille, elle aussi. Il eut un léger rire, amusé et porta instinctivement sa main à la tresse dans ses cheveux. Elle l'est, assurément, mais je n'arrive pas à lui refuser quoi que ce soit. Mes enfants sont ma faiblesse. »

Et peut-être en avait-il une autre, à bien y songer...

Le silence se réinstalla entre les deux, soudain gênant, et seul le bruit de leurs pas venait le troubler. Que dire ? Asthan ne le savait pas vraiment et, soudain, une étrange anxiété le gagnait. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas pu se retrouver en tête à tête avec son cher ami et, à présent... Cela l'angoissait. Il se demanda soudain qu'est-ce qu'Amil pouvait bien lui vouloir ? Avait-il une annonce à lui faire ? Peut-être souhaitait-il lui parler de choses privées ou.. Pire ! Que faire s'il lui demandait de partir !? Peut-être se lassait-il de la vie au palais ? Peut-être se lassait-il de la vie à ses côtés ?

Asthan se mordit soudain la lèvre, alors qu'il sentait son coeur se serrer. Sans savoir pourquoi, ces pensées le terrifiaient. Lui faisaient terriblement mal. Alors, il demanda.

« Pourquoi vouliez-vous me voir ? »

Ah, zut, cela était bien trop brusque ! Mais pouvait-il faire autrement ? Si Amil avait des choses à lui dire, il voulait les savoir. Il voulait tout savoir. Et son regard azur posé sur son conseiller en devenait presque trop insistant.


PNJ
PNJ
☆ Messages : 12
le Lun 10 Fév 2020 - 18:04
Loran
Mentalist
C'est avec un sourire en coin que je m'installe encore plus confortablement sur ma branche, là-haut, perché, invisible. Les yeux fixés sur les humains, en bas. Oh, ils sont si inférieurs, mais pourtant si divertissants, quand ils veulent. Non pas que ces deux-là le veuillent cela-dit. Mais je suis, bien entendu, suffisamment délicat pour qu'ils ne sentent pas la pression, à la fois douce et violente, que j'exerce sur leurs faibles esprits.

Les expressions qui se peignent sur leurs visages sont différentes. Ceci bien sûr grâce à moi. Décidément, mon esprit vaut de l'or ! Une pointe de jubilation diffuse dans mon corps. Ils sont si amusants, tellement plus expressifs que les animaux. J'ai rarement eu l'occasion de faire profiter aux humains de mes talents, ce dont ils doivent manquer dans leur quotidien si fade. Allons messieurs, n'est-ce pas délicieux que de trouver de la beauté là où vous n'en voyiez pas auparavant ? Mais ils sont si sages, ils se retiennent dans leurs mots... ahlala, les humains et leurs barrières sociales...

J'exerce une pression plus forte sur leurs esprits. Allez messieurs, vous n'avez pas fini de me divertir.
Contenu sponsorisé


Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum