Le Deal du moment : -53%
GACHI Batterie Externe 26800mAh
Voir le deal
24.94 €

Arizael Alderaim
Omniscient·e
Arizael Alderaim
☆ Avatar : Damianos, Captive Prince
☆ Messages : 98
☆ Doubles-comptes : Pélagie Véga
le Mar 18 Fév 2020 - 19:05

C'est bien, elle ne nous assaillit pas de flèches, elle a l'air d'apprécier la conversation car elle réagit avec un humour cruell à nos provocations. D'une certaine façon, ça n'est pas du tout rassurant car ça lui donne l'aspect d'un prédateur qui prend le temps de jouer avec sa proie avec de l'achever. Mais si on peut tirer partie de ça, faisons le.

Je n'écoute pas vraiment ce qu'elle dit, je note la présente d'Astéria qui se met elle aussi à découvert. Elle a l'air d'envoyer du lourd, dans la catégorie baratinage, mais je n'y prête pas trop attention. Moi aussi, je lui fais confiance, elle s'en sort très bien. Je suis concentré parce qu'il faut que je sois prêt à arrêter les potentielles flèches qui pourraient nous tomber dessus tout en accomplissant un travail délicat.

Je fixe la silhouette de notre adversaire, recouverte de vêtements de cuir. Il a l'air solide ce cuir, on dirait de la très bonne qualité, même à cette distance. C'est bien ce qui me semblait et ça va me faciliter la tâche. Je le sens, ce cuir, je tâtonne avec mon pouvoir, je teste la résistance qu'il offre. Je prends une inspiration. Astéria continue de parler. J'expire. Et je sers. Toute mon énergie est concentrée sur ce cuir. J'exerce une pression dessus en imaginant un corset autour de sa taille qui se sert, et se sert. Le corps en-dessous doit commencer à se comprimer. C'est dangereux ce que je fais, c'est quelque chose que je n'essaie jamais. Mais tous les moyens sont bons face à Skela.

J'inspire, je sens le tissus autour de son torse maintenant. J'expire, je le compresse. Elle est encore libre de ses mouvements. Mais est-ce qu'elle peut encore respirer ? Pas si sûr. Elle devrait commencer à étouffer, à chercher sa respiration, comprimée de la taille au cou dans un vêtement devenu un piège. Mais je ne fais plus le malin, je me méfie de cette Skela qui peut se glisser d'un endroit à un autre. Alors, est-ce que cette technique va marcher sur elle ? Ou faut-il que j'aille plus loin dans ses méthodes qui me répugnent ? Une seule façon de le savoir.

J'attends qu'Astéria ait fini de poser ses question et j'ajoute brusquement :

- Aller, réponds !

En sera-t-elle capable ?
PNJ
PNJ
☆ Messages : 12
le Ven 21 Fév 2020 - 8:15
Skela
Queen
Skela appréciait l’esprit de défi. Ces deux-là n’en manquaient pas. Ça aurait été d’un triste, de simplement les écraser sans parler un peu. Elle qui avait vécu si solitaire ces derniers mois, c’était parfait ; elle ne manquait pas de choses à dire.

Elle aurait été ravie de répondre à la fille, si seulement elle n’avait pas senti sa poitrine se comprimer. Etait-ce encore l’action du garçon ? Elle croisa son regard, tandis qu’elle préférait ne pas répondre pour conserver l’air qui pouvait encore passer. Ah, les corps humains et leur besoin de respirer ! Ce n'était en principe pas tant un besoin pour elle, mais c'était douloureux de ne pas le faire… cette forme présentait beaucoup d’avantages, mais aussi des inconvénients.

Skela commençait à se sentir oppressée, dans tous les sens du terme. La magie du garçon flottait autour d’elle comme une odeur pestilentielle, un poison, et c’était plus cela qui la dérangeait. Mais elle ne les laisserait pas prendre le dessus. Jamais. La flamme se ralluma dans ses yeux et, soufflant tout l’air de ses poumons, elle poussa un cri de rage peu contrôlé. Alors, elle frappa le sol enneigé du pied, et la terre trembla violemment, faisant rouler les pierres, tomber la neige des arbres.

Elle se redressa, le regard dur. Elle desserra les dents.

« Ça suffit, assez joué. »

Paumes tournées vers le ciel, elle mima l’action de porter quelque chose. Alors, derrière elle s’élevèrent des blocs de terre, de pierres, de neige, par dizaines, prêts à ensevelir les deux impertinents.

Elle s’avança d’un pas. Fini la délicatesse du tir à l’arc. Maintenant, place à sa nature brute.

« Je suis née quelque part dans le désert, entraînée dans ce que vous appelez les Plaines du Cratère. Là où vos chers Esprits se sont octroyés le droit de rompre un lien sacré. »

Elle daigna répondre aux questions, voire plus ; elle voulait les voir se décomposer avant de passer à l’attaque.

« Je suis Skela, gemme du contrôle de la terre. Et je vais vous détruire comme vous avez pris l’habitude de nous détruire. »

Un mouvement de la paume, et elle fit pleuvoir des mottes de terre mêlées de pierres, sans plus aucune pitié.


Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum