-87%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
19.20 € 149.99 €
Voir le deal

Astéria Anra
Omniscient·e
Astéria Anra
☆ Avatar : Pepper (OC) par Artgerm
☆ Messages : 76
le Jeu 12 Sep 2019 - 15:05
Le vent souffle sur Thiiel, la nuit est tombée depuis un moment. Glissée dans une cape sombre et des vêtements souples mais chauds, ses longs cheveux rassemblés en une tresse serrée cachés sous sa capuche, Astéria navigue dans les rues de la ville encore animées en cette heure. La taverne qu'elle recherche est déjà bien bruyante, aussi n'est-il pas difficile de s'y faufiler sans trop attirer l'attention. Elle n'est pas la seule voyageuse à éviter de se montrer au grand jour, mais ce n'est pas spécifiquement pour ces personnes-là qu'elle s'est donnée la peine de sortir ce soir.

Malheureusement, elle déteste ce genre de sorties à Thiiel. Mis à part pour les voyageurs, elle n'est pas comme qui dirait une tête inconnue ; si elle souhaite passer inaperçue, sa couleur de cheveux bien voyante ne lui laisse aucun répit. Et hors de question de se les teindre pour ce soir, elle n'a pas envie de subir l'interrogatoire de Fewën le lendemain.

Elle ne tarde pas à commander une bière au tavernier, assise dans un coin de la pièce, observant de ses yeux sombres son environnement, détaillant chaque personne une à une, cherchant une quelconque trace d'utilisation de la magie dans le coin. On lui a en effet rapporté des événements étranges (apparition et disparition subite d'objets) ayant eu lieu plusieurs fois cette semaine dans cette même taverne ; et, bien entendu, aucun des apprentis de Vanyar qu'elle connaissait n'avait justifié son passage ici. Ils n'auraient aucun intérêt à mentir, elle se fiche pertinemment de leurs lieux de chute, bien que la taverne ne soit pas ce qu'on puisse appeler la mieux fréquentée. Elle préférait donc vérifier s'il s'agissait d'un nouvel apprenti... Au pire, ça lui promettrait une soirée acceptable, et surtout une bière.

Enfin, pas très bonne, la bière. Elle grimace au goût absolument infect du breuvage et croise le regard de son voisin de tabouret. Haussement de sourcil et regard froid dans sa direction. Il lui veut quoi, lui ?
Samäel Argawaen
Habitant·e
Samäel Argawaen
☆ Avatar : DocWendigo
☆ Messages : 15
le Jeu 12 Sep 2019 - 15:38

ft. Astéria Anra

Act I


La nuit avait démarrée, le temps des dévergondés, des voleurs et des coeurs en souffrances. Le moment parfait pour ce mettre en chasse, car j'étais, d'après moi, bien trop sage depuis bien trop longtemps. Je n'avais pas été très satisfait de ma précédente petite aventure, et l'on pouvait presque lire cette lassitude sur mon visage. Ainsi j'avais décider de ranger cette piètre figure pour partir jouer un peu. Le temps que j'enfile une tenue plus correcte, j'étais déjà vissé au siège du bar depuis une bonne heure, je n'avais commander que pour faire bonne figure, ayant toujours sur moi ma vasque personnel. Je promenais mon regard dans la salle, grouillant de toute sortes d'individu, aussi fade que simple à comprendre. Pour la moitié, il m'aurait suffit de quelques verres avant d'en venir à bout. J'ai laissé un soupire s'échapper, quand une nouvelle arrivée prit part non loin de moi. Je l'ai détaillé du coin de l'oeil, légèrement curieux. Je pouvais voir quelques mèches ce détacher de sa tenue et une certaine réserve dans ces mouvements. Il ne m'en faut pas plus.

J'ai dirigé plus explicitement mon regard vers elle, attendant sa réaction pour lui décrocher un sourire polis. Je l'avais vu, regarder comme moi les quelques personnes présentes avec un oeil attentif. Elle était donc observatrice ou en recherche. Intéressant. Elle ne semblait pas apprécier l'alcool bas de gamme servis chaud dans des verres douteux, comme beaucoup ici. Malgré son regard froid, j'ai décider de tourné mes jambes dans sa direction et de lui tendre ma flasque sous le comptoir.

- Si le peuple venait ici pour la bière, ça ce saurait
.

J'ai décidé de boire une rasade avant de lui passer, afin qu'elle ne se méfie pas de moi. Car bien que je sois le pire de tous, jamais je ne m'abaisserai à simplement droguer de jeune dame de bar. Bien trop facile comme approche, moi j'aime le challenge. Et quelques choses ici me dit que j'en aurais.

Astéria Anra
Omniscient·e
Astéria Anra
☆ Avatar : Pepper (OC) par Artgerm
☆ Messages : 76
le Jeu 12 Sep 2019 - 15:56
Cela fait quelques instants que le type à ses côtés la fixe de manière insistante ; et il faut dire que ce n'est pas le genre de choses qu'elle apprécie. Haussant un sourcil, elle dévisage l'individu, espérant qu'il se retourne simplement pour retourner à ses petites affaires. Mais non ; il se tourne même vers elle et lui tend sa flasque, après y avoir pris une gorgée pour lui prouver qu'elle est sans danger. La jeune femme suit la flasque des yeux, sans se laisser berner. Il est fréquent que les voleurs détournent l'attention pour aller fouiller dans les poches de leurs victimes. Elle reste attentive, mais amusée. Allons donc, voilà que cet homme se montre serviable. Peut-être sera-t-il utile finalement.

Astéria hésite une demi seconde avant d'accepter ; il a bu à la flasque avant et, si celle-ci est empoisonnée, elle aura toujours le temps de sentir les premiers effets sur son organisme et pourra toujours se téléporter. Du moins, elle suppose. Trop tard, maintenant.

—En effet, elle est infecte, répond-elle sobrement en attrapant la flasque, prenant une gorgée discrète qui lui brûle la gorge.

Le breuvage est un peu moins infect, mais celui-là a au moins l'avantage de lui ôter le goût précédent de la langue. Elle la lui rend en retenant un petit soupir.

—Merci bien. Pourquoi vous rendre ici si ce n'est pour profiter de la boisson ?

Elle ne passe pas par quatre chemins, la rouquine. Elle n'a pas l'air plus affable pour autant.
Samäel Argawaen
Habitant·e
Samäel Argawaen
☆ Avatar : DocWendigo
☆ Messages : 15
le Jeu 12 Sep 2019 - 16:11

ft. Astéria Anra

Act I

J'ai noté sa seconde de réflexion avant de boire, ce qui ne me déplut pas. Elle avait une très belle voix et tâchait avec ce décor de bas quartier. J'ai cette fois pris pleinement place, en ramenant mes jambes de façon plus confortable et j'ai sourie. Sa question était légitime après tout, et plusieurs choix s'offrait à moi, de la réponse courte, qui se contente de passer le sujet, à la première partie de mon jeu. Mais il était difficile de voir, si elle serait à la hauteur de mes attendes. J'ai donc balayer un peu plus mon regard sur son visage si joliment tracé. Elle était définitivement en contraste avec les lieux. Et bientôt, je pourrais également lui retourné cette question sur le ton de la conversation.

L'ambiance sembla s’alourdir, sans que je ne cherche plus loin ce que ça pouvait signifier. J'ai repris ma flasque avant de la reboucher pour la remettre en place, un sourire polie au patron puis j'ai fixé les gens avec un sourire gourmand, non dissimulé, qui ne présageait pas grand chose d'honnête. Ils étaient beaux. Occupé à ce prendre pour plus grand, de par leurs marginalité. Comme si l'adaptation, ne leurs avaient jamais frôler l'esprit. J'avais presque de l'admiration pour certains d'entre-eux. Renier ainsi certain fait, être aussi aveugle. C'était beau, cruelle, mais beau.

- Le peuple. Regardez-les danser, sous ses lumières, jouer le rôle de la société en se ravachant qu'ils valent mieux. Y a-t-il plus belle endroit pour passer sa soirée ? Dame ?


Son nom m'était encore inconnu et je voulais savoir à quel fréquence elle se dévoilerait à moi. L'on pouvait voir à la table voisine, les quelques voyageurs monter le ton de la conversation. J'ai plisser les yeux joueurs, visiblement des choses disparaissait ? C'était en tout cas, ce que je discernais de ce brouhaha. J'ai usé de ma vision périphérique pour voir si elle suivrait aussi ce bruit. Elle semblait après tout chercher quelque choses, non ? Et ne suis-je pas le preux chevalier qu'elle attende toute pour les aider ?

Astéria Anra
Omniscient·e
Astéria Anra
☆ Avatar : Pepper (OC) par Artgerm
☆ Messages : 76
le Dim 15 Sep 2019 - 18:54
La gorgée d'alcool fort gracieusement offerte par son voisin lui brûle la gorge. Au moins, cela a un peu plus de goût que la bière coupée à l'eau servie par le tavernier ; elle ne réitèrera pas pour autant l'expérience, désirant fort peu partager les microbes de son interlocuteur. Elle retourna cependant bien vite à sa bière, l'observant silencieusement du coin de l'oeil. Son comportement plus qu'étrange lui saute aux yeux ; son sourire, surtout, carnassier et perturbant. Astéria décide donc, approximativement une minute trente après qu'il lui ait adressé la parole, qu'elle ne l'apprécierait pas.

Sans un mot, lèvres trempées dans le breuvage infect, elle écoute sa question qui, semble-t-il, n'en est pas une. Au cours de ses pérégrinations, la rouquine en avait croisé, des personnages étranges, et celui-ci ne fait pas exception à la règle. Typiquement le genre d'homme dont il faut se méfier : car une fois qu'il se colle à vos bottes, vous êtes coincés. Elle n'hésite pas lorsqu'elle répond par son nom d'emprunt :

—Astrid. Et vous donc ? (Nouvelle gorgée ; sourire en coin.) Si vous pensez trouver ici le plus bel endroit pour vous divertir, je crains de devoir vous conseiller de voyager davantage.

Un peu d'agitation à une table proche attire son attention. Yeux courant dans la salle, elle cherche à en déterminer l'origine. Un homme se plaint bruyamment de ne plus trouver sa bourse, haranguant hargneusement la personne derrière lui pour l'accuser, créant ainsi une jolie scène de violence verbale entre hommes ivres.

Hm. Les pickpockets sont fréquents dans ce genre d'endroit, alors quelque part, ça ne l'alerte qu'à demi ; elle suit cependant des yeux certaines personnes à l'attitude un peu trop décontractées ou ivres. Les bons voleurs ont une attitude qui leur permet aisément de se fondre dans la masse... Ses sourcils se froncent imperceptiblement. Cela ne correspond pour le moment pas aux rumeurs qu'elle a entendues. Non, elle, ce qu'elle souhaite voir... Ce sont des objets qui ne sont plus là. Des pièces d'or qui apparaissent puis disparaissent, des tours de passe-passe… Des objets qui sont là un instant, puis l'instant d'après disparaissent littéralement sous leurs yeux. Comme si on avait échangé leurs affaires avec une Création, lorsqu'ils ne regardaient pas… Ce n'est pas la première fois qu'Astéria voit ce genre de pratiques pas très orthodoxes. Enfin, c'est généralement aux débuts de leur apprentissage ; après, Vanyar leur remonte les bretelles… Le profit personnel, très peu pour lui.

—Encore un voleur ? Il va me falloir faire attention, assurément...
Samäel Argawaen
Habitant·e
Samäel Argawaen
☆ Avatar : DocWendigo
☆ Messages : 15
le Lun 16 Sep 2019 - 21:09

ft. Astéria Anra

Act I

 J'aimais assez son caractère, elle ne se laissait pas seulement aller sur le ton de la conversation, elle avait du caractère et une belle confiance en soi. J'ai plisser les yeux amusé et j'ai finalement bu une gorgé de ce qu'on m'avait servis ici, non sans une grimace très mal dissimulé. J'ai fini par suivre discrètement son regards. Elle regardait toujours les gens avec intérêt et je compris bien vite, que les banals histoires de bars, n'étaient pas ce qui piquait son attention depuis le début. Intéressant, qui a-t-il de plus mystérieux en ces murs ? Elle continua de parler et je compris assez vite, qu'elle ne voyait pas en moi, le brave héro auquel se méprenne parfois les gens. Good. Astrid, c'était donc ça ? J'ai à nouveau tourné mon regard vers elle, m'accoudant nonchalant au bar pour feindre une légère fatigue. Ces vêtements attirèrent à nouveau mes pensées et cette fois je n'en cacha rien.

- Vous semblez bien couverte pour ces lieux, Dame Astrid ?

Comme souvent, les gens venaient ici entouré d'une cape de remord et de honte, espérant en vain que le tissus cacheront leurs méfaits et leurs déboires du soir. J'affichais moi-même un message, comme tout le monde ici, de par mes choix vestimentaires. Elle n'échappait donc pas à la règle et bientôt ce sont ces chaussures que je me mis à regarder. On en apprends beaucoup sur les chaussures des gens, s'ils marchent beaucoup, leurs moyens, les endroits qu'ils ont vu ou même plus, s'y on s'y connait un peu. C'était mon cas, tout était bon à apprendre en ce monde.

- Vous me prenez surement pour un voyous de bistrot venu draguer toute lady trop imbibé ? C'est peut-être vrai, comme c'est certainement en parti faux.

La cours qui m'apparaissait regorgeait de proie facile, mais son intérêt avait piquer ma curiosité et ceci pouvait ce justifier de nombreuses façon. La dispute sembla ce calmer quand le barman ce décida à agir. Le jeu sur la table présageait de belles sommes d'argents à perdre et à nouveau cette atmosphère me pris à la gorge. C'était une intuition et je me devais de toujours les suivre, mais j'ignorais d'où me venait ce sentiment. J'ai donc décidé de me montré plus attentif, absorbant une autre gorgée de ce breuvage que j'avais eu l'audace de commander. Je devais brouillé les pistes.

- Mais, il y a bien plus intéressant à faire ce soir. Ne pensez-vous pas ?

La loi du dixième homme me revient en tête. Et un léger sourire passa mes lèvres. Quel était la chose la plus logique à faire en ce moment et quel en était le contraire ?
Astéria Anra
Omniscient·e
Astéria Anra
☆ Avatar : Pepper (OC) par Artgerm
☆ Messages : 76
le Mar 17 Sep 2019 - 21:47
Haussement de sourcil peu discret. Bien couverte ? Avec le temps qu'il fait dehors ? Allons-donc. Et lui qui s'accoude au comptoir en la fixant de cette manière... Elle se sent à peine déshabillée du regard, et ça ne lui plaît pas du tout. Il concentre cependant son regard sur ses bottes à talons. Elle n'a pas sorti ses bottes les plus chaudes — celles qui sont fourrées — mais elle ne tardera sans doute pas. La jeune femme se décide à feindre l'innocence.

—Je n'aime pas le froid, répond-elle, sans mentir — car Astéria déteste effectivement les températures les plus fraîches.

Et voilà qu'il se met à essayer de se justifier auprès d'elle... Quelle arrogance chez cet homme ! Si elle a pour habitude d'afficher une attitude hautaine, elle a cependant du mal à supporter ce comportement chez les autres. Surtout lorsque le personnage face à elle ignore délibérément de répondre à sa question concernant son nom et se décrit comme "en partie pas un voyou de bistrot". S'il espère la rassurer, il est mal barré ; Astéria a actuellement très envie de partir très, très loin de lui. Elle lâche cependant un rire ironique, si forcé qu'elle ne s'en cache même pas. Elle se recule lentement sur sa chaise, le dévisageant lui aussi, l'observant de pied en cape.

—Oh, "certainement en partie faux" ? Cela veut donc dire que c'est en partie vrai. Je vous remercie pour votre mise en garde honnête. Néanmoins, il n'est pas très poli de ne pas répondre à une question d'une dame ; vous ne vous êtes pas présenté.

Son sourire est large, cette fois, mais il n'est pas sympathique pour autant.

—Que pensez-vous trouver de plus intéressant que flirter avec des ladies imbibées d'alcool, dites-moi ? Je suis toute ouïe.

Manquerait plus que ce soit lui qu'elle recherche, tiens.
Contenu sponsorisé


Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum