Le Deal du moment : -35%
[Ventre flash] Xbox One S All Digital + 3 jeux + 1 ...
Voir le deal
149.99 €

Alanor d'Australis
Dirigeant·e
Alanor d'Australis
☆ Avatar : Ft. Yuschav Arly
☆ Messages : 34
le Dim 8 Sep 2019 - 23:34
Le palais royal était en ébullition. Alanor aussi.

Tout était en place et Alanor devait admettre que le palais n'avait jamais été aussi beau.
Vibrant aux couleurs d'Australis et d'Arbor, des rideaux de végétaux avaient été installé apportant un semblant de jungle appréciable dans un pays aux neiges éternelles.
Le tapis rouge était de sortie et Alanor avait mis sa plus belle robe. Une robe longue aussi bleue que la nuit aux broderies argentées.

La délégation arrivant tout droit d'Arbor n'allait pas tarder et si recevoir des ambassadeurs étaient loin de demander un tel cérémonial il s'agissait ici de la visite d'Asthan, roi d'Arbor et oncle d'Alanor.
Il était plus qu'un oncle pour elle. Une figure paternelle, un pilier sur lequel elle pouvait toujours compter, le seul à lui proposer un bisou magique quand elle se blessait enfant.
Elle l'aimait de tout son cœur et parfois, même si elle n'osait pas le dire à voix haute elle se disait qu'elle l'aimait plus que son propre père.
Il faut dire qu'Asthan n'avait rien de comparable avec Amlya sa sœur et la mère d'Alanor. Si celle-ci avait toujours été distante, Asthan débordait d'amour.
La jeune reine c'était toujours demandé si c'était sa mère ou son oncle l'exception. Elle ne connaissait pas assez ses grands-parents malheureusement décédés pour savoir comment ils avaient pu être avec leurs enfants mais des échos qu'elle avait eu ils étaient loins d'être tyranniques.
Alors qu'est ce qui avait bien pu se passer pour que la reine soit ainsi ?
Peut être rien après tout, elle n'était sûrement pas faite pour être mère mais pour régner et elle excellait dans ce domaine...

Chassant toutes ces questions de son esprit, la jeune reine prit place. Son père non loin derrière elle et là encore son cœur se pinça car sa mère n'était pas là. Mais rapidement son attention fut attirée par le son des trompettes.

Il arrivait.

En voyant le visage souriant du souverain d'Arbor, Alanor eu bien du mal à ne pas courir dans ses bras. Elle attendit sagement qu'il arrive à sa hauteur pour le serrer doucement contre elle.
Comme il lui avait manqué...
Se reprenant rapidement en se disant qu'elle aurait tout le temps pour les effusions plus tard elle prit une voix claire.

- Votre majesté, c'est un plaisir de vous accueillir à Australis. Mon peuple et moi-même sommes honorer de votre présence ici et nous espérons que vous apprécierez chaque instant entre notre compagnie.

Mon père le salue à son tour et s'excuse brièvement de l'absence de sa femme prétextant qu'elle ne se sentait pas bien et était resté aliter.
Alors que la vérité était tout autre...
Asthan Riael
Dirigeant·e
Asthan Riael
☆ Avatar : Thorin Oakenshield (The Hobbit)
☆ Messages : 91
☆ Doubles-comptes : Vanyar & Mael Emrys
le Mar 10 Sep 2019 - 21:30


L 'Amour n'a pas de prix


Cette visite avait tout d'officiel. Beaux vêtements, soldats aux armures luisantes, tapis rouge et trompettes. Un débarquement en fanfare, un défilé royal et pompeux. Tout ce qu'Asthan détestait. Et pourtant, il s'agissait de son idée. La raison officielle était de féliciter la montée au trône de Son Altesse Alanortaana d'Australis, tandis que la raison officieuse était de passer du temps avec les siens, avec sa soeur et sa nièce. Un conseil de Luinil.

Pour l'occasion, Asthan s'était vêtu de bleu, lui aussi. Préférant habituellement les teintes marrons ou ocre, parfois du vert, lui permettant de se fondre dans la masse et les paysages de son Royaume, aujourd'hui était différent. Le bleu apaisait, s'accordait avec le calme et la sérénité du roi d'Arbor. Le bleu était la couleur d'Alanor. Une longue cape sombre et au col de fourrure voltigeait derrière lui à chacun de ses pas. Habilles toi chaudement, lui avait conseillé sa femme, et elle avait bien fait. Le climat d'Australis n'avait rien de comparable à celui chaud et humide d'Arbor. De son côté, Neriah s'était amusée à coiffer son père la veille du départ et une petite tresse pendait encore sur le côté, parmi la masse de ses cheveux bruns. Et sur son crâne, reposait fièrement sa couronne d'argent.

Devant eux, on voyait enfin le palais de Thiiel et le bon roi sentit son cœur se serrer, d'un étrange mélange d'impatience et d'appréhension. Encadré de ses soldats et suivit de quelques représentants des maisons Lin et Anles, Asthan Riael s'avança sur le tapis rouge. Les trompettes sonnèrent, lui faisant instinctivement redresser le torse. Devant lui, attendait la famille royale d'Australis. Devant lui, elle l'attendait. Il se mit à sourire.

Asthan avait toujours aimé sa nièce, autant qu'il aimait ses propres enfants. Il avait vu la jeune Alanortaana grandit, s'embellir. Il était si fier d'elle. Alors quand il fut enfin à son niveau, quand elle le prit dans ses bras, il lui rendit son étreinte avec tendresse. Il aurait voulu la garder plus longtemps encore contre lui, mais voyez vous, il y a des conventions sociales, des règles idiotes qui interdisent de montrer son affection en public. Le bon roi s'autorisa pourtant à embrasser sa nièce sur le front, un geste terriblement paternel, et se recula.

« C'est un plaisir partagé, Votre Altesse, et je ne doute pas un instant de la grande qualité de votre hospitalité. »

Il lui sourit. Un vrai sourire sincère surpassant ces belles paroles toutes faites. Il était heureux de la voir, il aurait aimé lui dire de vive voix... Mais ils devaient bien se tenir, autant elle que lui. D'un hochement de la tête, il la salua une nouvelle fois et pivota vers Thordeeldír. La main d'Asthan posée amicalement sur le bras de l'autre souverain, les deux hommes échangèrent quelques mots et le coeur d'Asthan se serra à nouveau à la mention de sa soeur. Amalya n'était pas venu à l'enterrement. Elle n'était pas venu à son couronnement, ni pour la naissance d'Alwyn. Asthan ne comptait plus les mois, il n'avait pas vu sa grande soeur depuis si longtemps... Son état devait être des plus déplorables pour qu'elle soit restée au lit.

Il chassa ses craintes et pivota à nouveau vers sa nièce.

« Le peuple d'Arbor a un présent, pour vous, Votre Altesse. Une modeste offrande que la nature nous a donné et que nous avons jugé bon de vous offrir pour fêter votre montée sur le trône. J'espère qu'il vous satisfera. »

Bla bla bla. Son petit speech, Asthan l'avait répété plusieurs fois, pour être certain de ne pas bafouiller le moment venu. Il se décala, désignant de la main les deux soldats qui avançaient vers eux. Ils portaient un massif coffre de bois précieux, sculpté avec le plus grand soin par les ébénistes d'Arbor. Un savoir-faire local, amélioré depuis des siècles et reconnu dans tout Sirthaal. Des entrelacs ornait le pourtour du coffre et sur la face principale avait été représenté les paysages d'Australis, les chaines de montagnes et la silhouette de la capitale. Les meilleurs artisans du royaume avait travaillé sur cette oeuvre de bois. Mais ce n'était pas tout. On ouvrit le coffre. Il regorgeait de victuailles, de fruits et de baies qui ne poussaient que dans les jungles arides d'Arbor et réputés par delà les mers, et aussi, du vin. Le meilleur vin d'Arbor, cultivé dans la région du grand lac. La générosité d'Asthan n'avait pas de limites, c'était bien connu, et il aurait souhaité offrir tellement plus à sa nièce.

Alanor d'Australis
Dirigeant·e
Alanor d'Australis
☆ Avatar : Ft. Yuschav Arly
☆ Messages : 34
le Lun 13 Jan 2020 - 19:18
Quand les bras du roi Asthan se referme autour du corps frêle d'Alanor, celle-ci ne peut s'empêcher de fermer les yeux un cours instant. Priant pour que le temps s'arrête, priant pour qu'ils puissent rester ainsi pendant des heures.
L'odeur si particulière de son oncle emplit ses poumons, doux mélange de senteurs qui la font retomber en enfance.
Asthan avait ce talent pour la faire se sentir automatiquement bien, un don pour lui donner envie de sourire et pour ressentir cet amour qui avait tant manqué dans sa vie.
Cette fois il s'agit d'un simple baiser sur le front et avec ce geste, Alanor a conscience que son oncle est finalement plus une figure paternelle que l'homme qui se tient derrière elle et qui pourtant lui a donné la vie.

Quand l'étreinte s'écourte finalement et les deux hommes échangent quelques paroles. Si le coeur de la jeune reine se sert c'est parce qu'il est plein de chagrin. Asthan n'a pas le moindre indice sur le secret qui pèse autour de sa soeur et elle savait que quand il saurait la vérité, il allait sûrement avoir le coeur brisé.
Les discussions entre le médecin, le roi et Alanor avaient été animées à ce sujet. Si Thor avait émis des réserves quant à l'idée de dire la vérité au souverain d'Arbor, Alanor ne se voyait pas lui cacher la situation.
Refuser de l'annoncer par messager était une chose, mais Asthan était là à présent et il était hors de question de le tenur hors de la confidence.
Cela dit, la crainte animait la jeune femme. Après tout, sa mère avait des réactions à chaque fois qu'elle la voyait mais qu'en serait-il en voyant son frère ?
Lui hurlerait-elle dessus ? Lui jèterait-elle des objets au visage ? Tant de choses qu'Alanor n'avait que trop vécu ces derniers temps et elle ne le souhaitait à personne.
Chassant ses pensées dans un coin de sa tête, elle observa cet oncle qu'elle retrouvait. Asthan était un bel homme, même si les critères de beauté entre Arbor et Australis étaient différents, tout le monde s'accordait à le dire. Avec fierté, l'égo de la jeune dirigeante la poussait à y trouver un lien familial.
La voilà sortie de ses pensées quand on lui apporte un coffre manignifiquement taillée avec des fruits et du vin. Les yeux brillants elle fait signe aux employés de maison pour l'emporter et ranger les vivres.

- Merci beaucoup votre majesté. Cette intention me va droit au coeur et je n'hésiterait pas à vous faire part de mes pensées une que j'y aurais gouté. De plus, ce coffre montre encore une fois les talents immenses des artisans du royaume d'Arbor.

De grandes paroles mais elle était sincère. Si recevoir des cadeaux faisait parti du quotidien d'un souverain, Alanor tentait de ne jamais s'en lasser et d'être toujours sincèrement redevable.
Maintenant que tout semblait avoir été dit du côté des banalités, elle salue la foule une dernière fois et invite le souverain à la suivre dans les couloirs du palais.

- Nous allons vous mener à vos appartements où un bain chaud vous attend pour vous réchauffer et vous détendre après ce voyage. Le programme de ce soir étant un repas en petit comité où nous pourrons parler tranquillement.

Si il était impensable qu'un roi vienne sur les terres d'Australis sans qu'un bal ne soit organisé, la jeune reine avait fait en sorte que celui-ci n'ait lieu que le lendemain.
Le laissant finalement se préparer elle lui fait un clin d'oeil et part à son tour pour vérifier que tout est en place.
Asthan Riael
Dirigeant·e
Asthan Riael
☆ Avatar : Thorin Oakenshield (The Hobbit)
☆ Messages : 91
☆ Doubles-comptes : Vanyar & Mael Emrys
le Ven 28 Fév 2020 - 14:00


L'Amour n'a pas de prix


Bla bla bla. L'échange pompeux de banalités se poursuivait. Après de sincères remerciements, voilà que la Reine d'Australis vantait les qualités des produits d'Arbor. C'était un passage obligé dans ce grand jeu diplomatique qu'Asthan détestait, mais, pour une fois, il ne s'y attardait pas. Alanor était tout près, il voyait son joli sourire, entendait sa jolie voix, alors cela lui suffisait et chassait la plus ennuyeuse discussion.

Une fois cela terminé, on salua la foule rassemblée ici. Asthan, comme n'importe quel souverain, s'attendait à voir du monde, mais pas autant. Cela l'impressionnait toujours autant qu'on se déplace pour lui. Un sourire attendrit aux lèvres, il leva la main pour saluer la foule et emboîta le pas de la Reine et de son père à l'intérieur du palais. Le souverain d'Arbor ne pouvait que souligner la beauté des efforts mis en place pour l'accueillir. Riwe et Thiiel étaient foncièrement différent, mais l'endroit était beau.

Il se laissa guider par sa nièce jusqu'à ses appartements et ne put réprimer un sourire lorsqu'elle lui adressa un clin d’œil. Voilà qui était bien rassurant, derrière cet austère titre de reine, sa petite Alanor était restée la même.

* * *

L'eau chaude l'aida en grande partie à se détendre. L'endroit en lui-même était cosy, offrait une ambiance chaleureuse et rassurante. Asthan n'était jamais vraiment détendu, surtout si loin de chez lui, mais tout ici avait été pensé pour le confort de leurs hôtes.

Le roi d'Arbor quitta bien vite la chaleur du bain, pour se préparer pour le dîner à venir. Toujours en simplicité. Il aurait été mal vu de se vêtir bien plus richement que les maîtres des lieux et, une chance, Asthan n'avait pas cette arrogance mal placée. Le seul véritable accessoire qui trahissait sa richesse était sa couronne d'argent. Il opta à nouveau pour du bleu, réarrangea sa lourde cape de fourrure sur ses larges épaules. Face aux nombreux miroirs de sa chambre, il se rhabilla avec soin et lorsqu'il jeta un coup d'oeil à l'homme en face de lui, il ne vit que son père.

Il soupira.

« Allez, Asthan, tout ira bien. »

Il était parmi les siens, cela ne pouvait pas mal se passer.

* * *

Asthan quitta ses appartements un peu trop tôt, impatient de retrouver sa nièce. Il s'aventura dans les couloirs, poussé par une soudaine curiosité. Il faut dire que ses séjours à Australis étaient rares, malgré les liens forts entre les deux nation. Il se souvenait d'y avoir mit les pieds, enfant, pour une visite diplomatique, puis quelques années plus tard pour le mariage de sa grande soeur. Il aurait mieux fait d'attendre qu'on vienne le chercher, c'était ce que l'Etiquette et les bonnes manières conseillaient, mais Asthan estimait qu'il pouvait trouver seul la salle de réception. Quelle sottise !

Alors, à force d'errance, il s'était perdu. Il croisa bien un serviteur, mais n'osa pas avouer avoir perdu sa route.

Peu à peu, il revint sur ses pas et retrouva le couloir principal. Ce dernier était dédié aux portraits des rois et reines d'Australis, faisant écho à celui présent au palais d'Arbor. Une étrange lubie de souverains, il faut croire, que de s'afficher au milieu des siens, s'inscrire dans une lignée, dans un héritage. Se sentir légitime, en quelques sortes. Si Asthan connaissait les noms de tous ses ancêtres, il peinait à se remémorer le nom tous ces visages inconnus accrochés au mur. Il reconnu pourtant celui du roi Thordeeldír, aux côtés de son épouse.

Il s'arrêta face à l'oeuvre peinte sur panneau de bois et se surprit à redécouvrir sa propre soeur à travers ce portrait. Ses traits ne lui étaient plus si familiers, il trouva soudain qu'elle avait vieillit. L'air que l'artiste lui avait donné -ce port de tête fier- rappela à Asthan leur défunte mère. Le coeur d'Asthan se serra un instant. Sa mère lui manquait. Sa soeur lui manquait.

Une nouvelle fois, il se sentit bien seul, assommé de responsabilités dont il n'avait jamais souhaité. Il se souvenait des paroles de son Etoile et elles le rassurèrent à moitié. Luinil lui avait prouvé que ses parents étaient encore à ses côtés, mais qu'en était-il de sa soeur ? Elle ne lui avait pas adressé un signe de vie depuis si longtemps... Le silence d'Amalya était terrifiant, il craignait de l'avoir déçu.

Contenu sponsorisé


Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum