-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal

Calion
Roi de l'Autre Monde
Calion
☆ Avatar : Gilgamesh ; fanart by Hataco
☆ Messages : 98
le Sam 25 Jan 2020 - 11:23

Event n°1


Règles


• Cet event s’intègre dans l’intrigue générale de Sirthaal et les conséquences liées à celui-ci vont influencer toutes les actions futures.
• La date butoire de cet event est le 1er mars. Vous pouvez dépasser cette date, cependant des points négatifs seront comptabilisés vis-à-vis de l’intrigue globale de Sirthaal (ça risque de piquer plus tard dans l’histoire). En revanche, si vous répondez dans les trois jours après la réponse de la personne avant vous, des points positifs seront comptabilisés.

• Vous êtes invité.e.s à user des lancers de dés, dans le sujet approprié (www). Vous pouvez effectuer plusieurs lancers de dés par post.
• L’idée est de favoriser des actions rapides pour ne pas perdre le dynamisme de l’event. On vous demande simplement un minimum de 100 mots, car c’est un event en RP-post.

Et vous ?



@Einarri Void, @Naswen Kael, vous êtes à nouveau réunis sous la bannière d’Elentir. Entraînement ? Cours ? A vous de déterminer  la raison pour laquelle vous êtes ensemble près de ce temple du Temps. Libre à vous de commencer, chacun un post, comme bon vous semble. Lorsque vous aurez posé le contexte de votre rencontre (un post chacun donc), vous pourrez entendre l’appel qui vous sera lancé.
Naswen Kael
Omniscient·e
Naswen Kael
☆ Avatar : Gilbert Nightray, Pandora Hearts
☆ Messages : 163
☆ Doubles-comptes : Luinil
le Sam 25 Jan 2020 - 17:35

Please send help



C’était la fin de la journée pour Naswen ; ou plutôt, la fin de la journée de travail au Conseil. Comme souvent, en quittant le palais, il ne prit pas la peine de retirer son uniforme d’Omniscient et prit la direction, d’un pas décidé, du temple d’Elentir. Là-bas, il prenait en charge les jeunes Apprentis du Temps. Il les aidait à mieux canaliser leur pouvoir, et il leur apprenait à tenir une épée entre leurs mains. Ce n’était pas ce qu’il préférait, mais d’expérience il savait que c’était parfois nécessaire de savoir se défendre. Encore heureux, la plupart du temps c’était contre des cailloux qu’ils se battaient, pas tant des gens ; mais il arrivait qu’ils croisent des personnes qui, méprisant les Esprits, s’en prenaient à eux par procuration, ou tout simplement parce que leurs actions respectives causaient conflit. De fait, on ne demandait pas aux Apprentis de devenir des escrimeurs hors pair, simplement d’être capable de se défendre un minimum.

Il se posa à l’entrée du temple, et attendit le dernier Apprenti d’Elentir à avoir rejoint les rangs des Médiateurs de Thiiel – Einarri. C’était la première fois que Naswen devenait le tuteur d’un Médiateur Voyant ; ils sont si rares… et il était bien compliqué pour lui d’aider de façon juste le jeune homme, lui qui ne manipulait aucunement les Fils du Temps. De fait il demandait régulièrement de l’aide à certains autres camarades Omniscients.

Mais aujourd’hui il pouvait gérer : rien de magique, simplement de l’épée. A l’arrivée de l’apprenti, il lui indiqua d’un geste de la main des armes d’entraînement qui lui étaient présentées, contre le mur.

« Bonjour, Einarri. Je t’en prie, choisit une arme. On pourra commencer l’entraînement. »

D’une main, il détacha sa cape, peu commode pour un entraînement de ce type, et la jeta sur le côté.

Einarri Void
Apprenti·e
Einarri Void
☆ Avatar : Vanitas de Kingdom Hearts - artiste : ephemeral-death
☆ Messages : 74
☆ Doubles-comptes : /
le Dim 26 Jan 2020 - 16:14
Please, send helpft. Naswen Kael

Cela fait plusieurs jours que tu as découvert ce qui t’étais arrivé et que tu as été pris sous l’aile de Naswen. Tu ne peux pas vraiment dire que la nouvelle t’enchante, mais au moins tu as un bon mentor. Il prend de son temps pour t’expliquer tout ce que tu ne connais pas et Dieu sait qu’il y en a des choses que tu ignores sur cet aspect du monde. En revanche, tu détestes l’idée de dépendre de la volonté de quelqu’un et encore plus de devoir appliquer ces demandes ! Ça leur arrive aux Esprits de demander la permission avant de balancer les gens dans un bordel innommable sous prétexte qu’ils ont besoin d’aide pour correspondre avec les humains ?! Elentir est peut-être un Esprit important, mais aujourd’hui tu as surtout l’impression que c’est quelqu’un d’ignoble qui impose ces choix aux autres. Non, devenir un apprenti n’est vraiment pas quelque chose qui te branche Eina… Surtout quand tu vois la montagne de chose que tu es censé mémoriser et connaitre pratiquement sur le bout des doigts. Tu te demandes comment fait Naswen pour ne pas avoir la tête qui explose. Par chance, aujourd’hui n’a rien à voir avec la paperasse ou la magie. Rien de compliqué ou de prise de tête. Juste toi, ton sauveur et le bruit du fer qui s’entrechoque.

Tu sors donc de ton dernier cours et te dirige d’un pas rapide vers le Temple. C’est étrange de voir que tu hais étudier l’histoire des Esprits et le fonctionnement des médiateurs, mais tu apprécies grandement ces exercices ou autre entrainement que te fait faire Naswen. Sans doute est-ce parce qu’il est celui qui t’a aidé à y voir plus clair alors que tu étais en pleine panique à la découverte de ton pouvoir. Tu sens que tu peux avoir confiance en lui et qu’il ne te baratinera pas de chose inutile. La preuve en est, il ne s’encombre pas à t’expliquer pendant vingt ans la raison à cet entrainement, là où certains médiateurs l’auraient fait. Tu ne vises personne en particulier bien évidemment.

- Salut Naswen, simple combat d’entrainement aujourd’hui ?

Naswen a raison de retirer sa cape de médiateur pour votre petit duel. Les capes font jamais bon ménages avec les armes. Tu ne sais pas encore ce que va prendre ton mentor, en revanche pour toi c’est tout vu. Tu attrapes une rapière sur le portant et commences à te mettre en garde en attendant le prochain mouvement du jeune homme. Il est vrai qu’il y a plus solide ou plus imposant comme arme présentée, mais tu sais aussi qu’une rapière et plus rapide et plus légère. Quitte à s’entrainer, autant miser sur l’apprentissage des postures et des techniques plutôt que de te la jouer gros bourrin. Qui plus est, mine de rien, tu n’es pas complètement novice dans ce domaine. À force de forger des armes, vous êtes bien obligé de les tester par moment pour voir leur résistance. De ce fait, il était assez courant, quand tu commençais à faire fondre ton premier métal, que toi et ton père échangiez quelque coup pour voir si l’arme était bien équilibrée et résistante. Ces souvenirs te font lâcher un petit rictus de plaisir. Tu te souviendras toute ta vie de la première fois où ton arme ne s’est pas brisée comme du verre.

Les souvenirs sont bien beaux, mais pour l’heure tu es à l’entrainement Eina ! Et tu doutes que Naswen soit aussi tendre que ton paternel dans vos échanges. Tu retrouves donc ta concentration et guettes ton adversaire avec attention.

PNJ
PNJ
☆ Messages : 12
le Lun 10 Fév 2020 - 18:33
Naeli
Princess
Ses cheveux d'un roux flamboyant sous l'Etoile remontés et tressés sur sa nuque, Naeli relevait ses yeux d'un bleu pâle vers l'immense bâtiment, au loin. On voyait à ses ornementations, ses décorations, que c'était un bâtiment important. En réalité, il puait l'Esprit. Naeli retroussa délicatement le nez. Berk. Ca puait la magie du Temps, par ici. Elle avait fini par apprendre à reconnaître les différents types de magie, ici... et jamais elle n'avait rencontré d'humain possédant une magie comme la sienne. Les seuls humains magiques qu'elle avait vu, elle éprouvait un profond dégoût envers eux. On les appelait communément les Médiateurs, et leur magie lui faisait dresser les cheveux à l'arrière de la nuque.

Par ailleurs, il y en avait deux, au loin. Ils allaient se battre, ils avaient choisi des armes. Ils se battaient entre eux maintenant, décidément quelle espèce stupide. Naeli avait bien envie de resserrer ses mains autour de leurs petits cous d'esclaves des Esprits. De planter ses ongles délicats dans leur chair. Oh, oui, elle jubilait d'avance.

Délicatement, elle s'agenouilla dans un recoin de la rue déserte. Délicatement car elle ne tenait pas à tâcher ses vêtements avec cette espèce de neige fondue mêlée à de la boue qui parsemait encore le sol par endroit, aussi avait-elle choisi avec soin le lieu de son petit spectacle. D'un geste elle sortit son épée, jusque-là camouflée sous sa cape. Elle rejeta son arme un peu plus loin devant elle. Elle soupira légèrement, un peu dégoûtée par ce qu'elle s'apprêtait à faire ; mais Naeli aimait faire les choses proprement. Elle cueillit, du bout du pouce, un peu de boue et s'en tartina les joues, défit une de ses tresses avant de s'ébouriffer légèrement les cheveux, comme si on l'avait envoyée à terre. Elle jeta également de cette boue sur la lame de son épée. Enfin, la scène dressée à la perfection, elle se recroquevilla et hurla, dans une plainte de douleur simulée à la perfection. Allons messieurs les Médiateurs, laisseriez-vous une jeune femme, aussi frêle que Naeli, dans le désarroi après l'agression qu'elle vient de subir ?

Qui irait se méfier de la princesse qu'elle était ?
Naswen Kael
Omniscient·e
Naswen Kael
☆ Avatar : Gilbert Nightray, Pandora Hearts
☆ Messages : 163
☆ Doubles-comptes : Luinil
le Dim 16 Fév 2020 - 11:55

Please send help


Naswen observa le jeune homme -ô, grands Esprits, qu’il arrête de le voir comme un jeune oisillon ! Ils avaient le même âge…- se saisir de la rapière. Lui-même s’avança vers le présentoir et se saisit de deux sabres courts jumeaux, un à chaque main. Il avait pris l’habitude de manier ces armes depuis ses temps d’Apprenti, et, s’il n’aimait pas se promener avec et qu’il ne possédait pas ses exemplaires personnels, il avait acquis par la force des choses une certaine dextérité.

Il revint face à Einarri et se mit également en garde. Son regard s’était fait un poil plus dur ; il savait qu’il devait se montrer intransigeant. C’était important pour le futur d’Einarri en tant que Médiateur.

Alors, sans prévenir, il franchit en quelques pas de course la distance qui les séparait ; ses deux sabres croisés tintant contre le métal de la rapière pour empêcher son disciple de lui taillader les épaules. Les yeux plongés dans les siens, une étincelle de détermination dans le regard, il évalua la situation. Dans un crissement long de métal frotté, il dégagea l’un des sabres pour venir en placer le plat de la lame contre le côté du torse d’Einarri, légèrement en-dessous des côtes. La position de Naswen n’était pas des plus optimales, il n’avait pas assez de recul pour vraiment menacer la nuque ou, dans le cas présent, les reins.

Son attention fut détournée. Une distraction, qui offrit une faille à Einarri. Il poussa un grognement en reculant lorsque le jeune homme parvint à le toucher sur le côté de la cage thoracique ; puis il leva la main, demandant un temps mort. Non pas parce qu’il était blessé, le but des entraînements n’était pas de se blesser, mais parce qu’il voulait comprendre d’où venait la source de la distraction qui lui avait valu de perdre un point. Il écouta, et l’entendit à nouveau ; un cri de détresse, qui venait des rues de la ville, non loin. Il jeta un regard inquiet à Einarri, avant d’attacher ses armes à sa ceinture et de se diriger vers l’origine du cri d’un pas pressé.

Là, dans une rue déserte, il tomba sur une très jeune femme à terre, dans les dix-sept ans tout à plus, aux cheveux roux ébouriffés malmenés ; il était certain qu’il y avait des traces de larmes qui marquaient un chemin d’une peau pâle au milieu de la boue et la poussière qui maculaient ses joues.

Naswen s’accroupit face à elle, le visage inquiet.

« Vous allez bien, miss ? »

Einarri Void
Apprenti·e
Einarri Void
☆ Avatar : Vanitas de Kingdom Hearts - artiste : ephemeral-death
☆ Messages : 74
☆ Doubles-comptes : /
le Mer 19 Fév 2020 - 15:07
Please, send helpft. Naswen Kael

Lorsque tu vois le regard de Naswen se faire plus dur, tu comprends presque immédiatement que le combat est sur le point de commencer. Son choix s’est porté sur deux lames plutôt qu’une, après tout, il n’a jamais dit que vous ne deviez en prendre qu’une seule. Ce qui t’étonne en revanche c’est son rapprochement soudain garde levée. Tu ne pensais pas qu’il serait aussi agile avec le poids de deux lames en main. Bien que plus que jamais concentré sur votre échange, tu n’en restes pas moins admiratif. Il est doué et tu ne doutes pas que tu progresses toi aussi sous sa tutelle. Tu ne peux toutefois pas t’empêcher de te demander s’il est aussi doué, car avant d’être omniscient le jeune homme était dans l’armée ou si cela est simplement dû à l’entrainement quotidien que doivent faire les serviteurs des Esprits…

Tu te tentes de le prendre de face, en vain, ces armes viennent détourner la tienne dans un crissement de métal. Tu parviens quand même à éviter quelques coups avant de finalement te faire coincé et touché au niveau des côtes. Suffisamment fort pour que tu sentes que tu as perdu un point, mais pas assez pour avoir mal. Il ne s’agit là que d’un entrainement après tout. Même si vu de loin on pourrait se le demander… Naswen ne fait pas vraiment dans la dentelle quand il devient sérieux, c’est une chose que tu as fini par comprendre durant les premiers jours sous son aile. Toutefois, tu ne te laisses pas abattrais et lorsque l’Omniscient baisse sa garde tu contrattaques aussi tôt avec une estoc près du thorax. Cette touche te laisse un tant soit peu déçu, tu n’as pu la réaliser que grâce au manque d’attention de ton adversaire… et si Naswen est étourdi c’est qu’il y a une bonne raison derrière.

Pas le temps de parler ou te remettre en posture qu’il lève rapidement la main pour te demander un temps mort. Tu acceptes sans pour autant baisser tes armes, après tout, on ne sait jamais si cela fait partie ou non de l’entrainement. Ce n’est que lorsqu’il se tourne à nouveau vers toi, le regard inquiet que tu finisses par capituler. Le cri de détresse que tu entends au même moment t’aide à comprendre la raison de cette pause. Voyant Naswen accrocher à sa ceinture ses armes avant de se diriger vers la source du bruit, tu ne peux que lâcher un soupir et l’imiter. Tu sais qu’aider les gens, le pauvre et l’opprimé fait, de toute évidence, partie du boulot des omniscients et des apprentis, mais tu n’as absolument pas envie de cela maintenant.

Tandis que Naswen se précipite vers une jeune femme tel le chevalier blanc qui viendrait sauver n’importe qui dans le besoin, tu te contentes de marcher presque en trainant les pieds. Ton regard devient encore plus blasé lorsque tu remarques que votre cession s’est arrêtée pour une jeune rouquine couverte de boue et à terre. Elle a intérêt à avoir une bonne excuse parce que tu risques fortement de lui en donner une sinon… Ton nouveau job forcé te prend déjà assez la tête comme ça ! Tu aimerais au moins pouvoir profiter des rares moments sympas qu’il a à offrir sans être dérangé par la première gonzesse qui se retrouve au sol car on l’a un peu violenté. C’est plutôt monnaie courante en campagne ou dans les coins reculés, on va pas en faire tout un drame si ?! D’autant plus que toi, tu ne vois personne dans cette ruelle mis à part la rouquine. Alors si Naswen veut se la jouer bon prince grand bien lui fasse, toi tu restes simplement debout à toiser la demoiselle d’un œil septique l’air de dire tu nous fais quoi encore toi.


PNJ
PNJ
☆ Messages : 12
le Sam 29 Fév 2020 - 13:51
Naeli
Princess
Et les voilà qui accourent mes preux chevaliers, ces sauveurs. Enfin l'un se précipite tandis que l'autre ne semble pas franchement ravi.
Quel odieux personnage ! Voilà pour ta peine l'affreux. Prenant une poignée de terre dans ma main je la jette sur lui en geignant de ne pas s'approcher.
Doux petit agneau apeuré par le grand méchant loup. Je simule même un mouvement de recul quand le plus serviable se présente près de moi.
Quelle performance, je mériterais une récompense !

Cela dit, il n'est pas si difficile de prétendre être mal, leur aura magique les accompagne de son odeur pestilentielle et j'en ai presque le cœur au bord des lèvres. Pourtant me voilà à jouer la comédie, feignant être à la fois effrayée et méfiante.
Suspicieuse je reste figée un instant en détaillant cet homme aux yeux d'un bleu étrange. Je remarque aussi parfaitement les armes qu'il porte à la ceinture et fait de nouveau mine de prendre peur.

- Je... Je ne sais pas... répondis-je volontairement tremblante. Ne me faite pas de mal s'il vous plait...

Alors messieurs, que ferez-vous face à la douceur innocente de cet ange effrayé ? Déposerez-vous les armes pour la rassurer ? Sans savoir que cela causera votre perte...
Contenu sponsorisé


Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum