Le Deal du moment : -33%
Moulinex Multicuiseur Intelligent Cookeo+ 6L –
Voir le deal
175 €

Shaeir Ibn-Bahath
Habitant·e
Shaeir Ibn-Bahath
☆ Messages : 13
☆ Doubles-comptes : Amil Duran
le Ven 1 Nov 2019 - 12:52

Shaeir Jamil Ibn-Bahath


  • Il n'en a pas encore.
  • 27
  • Colonel d'une division de l'armée de l'Empire d'Arens
  • Empire d'Arens
  • Pour le moment, non.
  • ///

Toute chose précieuse revient de droit à Shaeir.


Caractère

Shaeir est, de prime abord, une personne fêtarde, amoureux des plaisirs. Il aime boire et manger, danser et chanter - même s'il n'est pas un artiste d'exception - et puis, surtout, il aime les plaisirs charnels. Hommes ou femmes, il ne fait aucune distinctions tant qu'il peut s'amuser un peu. Il est évident qu'un tel goût pour le plaisir s'accompagne de pulsions. Shaeir est un homme instinctif qui n'obéit qu'à ses bas instincts sans jamais réellement réfléchir aux conséquences. Il se fiche pas mal du mal qu'il peut faire, tout ce qui compte, c'est lui.
Notre colonel est donc quelqu'un d'égoïste qu'il n'hésite jamais à blesser autrui pour son bon plaisir. Seul sa propre ascension compte. Ainsi, il est également d'un naturel très envieux, il ne supporte pas que quelqu'un puisse avoir quelque chose que lui désire. Comme il aime à le rappeler, toutes choses précieuses lui revient, cette phrase n'est pas anodine. Ayant déjà tout perdu une fois, Shaeir considère qu'il n'a plus le droit de perdre, que ce soit un combat ou même quelque chose qu'il ne possède pas encore. Il met de la hargne dans tout ce qu'il fait, galvaniseur de foule, son charisme provient surtout de ses passions.
Shaeir est passionné, oui. Il est têtue et son courage frise l'inconscience. Il ne s'arrête que lorsqu'il obtient ce qu'il veut, il est toujours prêt à tout pour cela, même au pire. Son ambition n'a d'ailleurs d'égale que son audace. Il fait souvent preuve d'insubordination, même s'il n'a pour le moment pas franchit de limites rédhibitoire. Il n'aime pas être commandé, lui, il vise le plus haut poste possible.
Shaeir, n'ayant jamais connu l'interdit, n'a pas put développer un sens moral correct. On peut même dire qu'il n'en a pas. Dans son esprit, un meurtre devient un sacrifice nécessaire à sa cause, une séance de torture, un petit jeu entre lui et sa victime et un viol, une expression d'amour sincère. L'on pourrait croire qu'il n'est pas très stable, mais c'est sans compter sur le fait qu'il possède tout de même sa logique a lui. Il n'a simplement pas conscience des frontières entre bien et mal.
D'un naturel sadique et ne possédant que très peu d'empathie, il apprécie particulièrement les réactions que peuvent avoir les autres face à ses agissements. Tel un enfant s'amusant à écraser les fourmis, il aime se sentir supérieur, aimer, aduler. Ceux qui lui résistent l'insupporte et provoquer sa colère n'est pas quelque chose de recommander.
Cela ne veut pas dire qu'il est incapable d'éprouver de l'affection. Shaeir est capable d'aimer, seulement, il ne sait pas faire la distinction entre l'amour et la passion, l'affection et le désir de possession. Ainsi, tout se mélange dans sa tête et il est capable de changer d'avis sur une personne du jour au lendemain, sans réelles motivations. Cependant, lui ne supporte pas la trahison. C'est une blessure douloureuse, tout comme le rejet, qu'il ne peut contrôler. C'est peut-être ça, d'ailleurs, qui le fait le plus souffrir, le manque de contrôle sur les gens qui osent lui tourner le dos.

Physique

Shaeir, même s'il a le physique d'un homme, est une bête. Rien dans sa physionomie ne rappelle quelque chose d'humain, comme s'il avait dors et déjà abandonné toute humanité. Son regard luit d'une animosité animal, constamment, observant toute chose autours de lui comme une potentielle proie. Son odeur est pleine de testostérone, ses roulements d'épaules, ses muscles et jusqu'à ses expressions sont semblables à celles d'un lion, d'une hyène prête à l'attaque.

Des longs cheveux, vrai crinière bouclées et mal entretenue, encadre ses épaules et son dos. Bruns aux reflets légèrement rougeâtres, ses cheveux durcissent ses traits déjà peu accueillants. Des sourcils fournis accentuent sans gêne son regard, lui donne un air plus agressif encore.
Ses yeux, légèrement en amandes, aux longs cils, n'ont pourtant rien de " féminin ". D'une couleur verte dont le centre tire vers l'ambré, ils portent correctement le surnom de "miroir de l'âme ". Il est assez aisé de deviné ce que Shaeir pense en observant ses yeux, son expression. Même s'il semble souvent absent et qu'il est toujours compliqué de suivre sa logique, il ne se cache pas et est d'une grande expressivité.
Un nez cassé trône sur son visage, large, rappelant le museau d'un lion. Il n'a pas toujours été ainsi, la déformation dû au cartilage mal cicatrisé vient de l'époque où sa caravane fut réduite à néant, tout comme la cicatrice qui barre son œil gauche. Il la porte fièrement, mais sa réaction reste imprévisible quant aux questions sur cette dernière.

D'une hauteur d'un mètre quatre-vingt cinq, il n'a pas a complexé. Il a souvenir que son père était plus grand, mais son père est mort, alors il n'a même plus réellement de concurrence de ce côté là. Sa carrure est imposante car sa musculature n'est pas sèche et il l'entretient tous les jours. Un peu de graisse encadre ses muscles, mais il reste bien bâtit, taillé pour le combat.
Une barbe vient souligné le tout, fournit et rêche.

Histoire

Né le 01 du Huitième mois de l'an 177, Shaeir fut baptisé ainsi en référence au métier que lui destinaient ses parents. Dans le désert, perdu entre les dunes, au centre de la tente principale d'une caravane au repos, Shaeir vit le jour dans des conditions déplorables. Dans cette tribu bédouine, il n'y avait guère de noms de famille, ainsi, Shaeiir reçu le nom de son père en plus du nom que sa mère souhaitait lui donner, devenant ainsi : Shaeir Jamil Ibn-Bahath.
Il fut très tôt mit en contact avec les armes et l'art de s'en servir. Dans le désert, personne ne peut protéger les caravanes qui ont choisit l'isolement, ainsi, les enfants, les femmes et les hommes doivent être en mesure d'assurer leurs sécurités communes. Bien sûr, même s'ils étaient tous capable de revêtir le costume de guerrier, ils étaient avant tout des acteurs, des danseurs et des chanteurs d’exception. Ainsi, Shaeir suivit les traces de ses parents, on lui apprit la poésie, le chant et la danse. Il n'était guère doué en musique et ses poésies ne révolutionnèrent pas le genre, mais il se plaisait dans les arts.

Mais la vie dans une caravane est dangereuse, les razzias sont légions et il est rare de traverser les dunes sans risquer sa vie. Si la famille de Shaeir ne pratiquait que très peu cette dernière, ils y furent souvent confrontés. Puis, un jour, les pillards furent d'une écrasante supériorité tant numérique que tactique.
Shaeir perdit tout, sa mère, son père, sa fratrie, jusqu'à ses livres de poésies. Il réussit à fuir alors que sa famille fut sûrement vendu à des marchés de contrebandes.
Le jeune enfant n'avait alors qu'une dizaine d'année lorsqu'il se retrouva à errer seul dans le désert. Heureusement pour lui, il ne erra pas bien longtemps, deux jours, tout au plus. Une troupe passa par là, qui rentrait à la capitale, ils le récupérèrent et puis le confièrent à un orphelinat de Asthil.
Son goût pour la poésie le sauva sûrement. Un couple le remarqua, appréciât sa sensibilité artistique et puis, décida d'en faire leur fils. Ils étaient gentils et aimants, peut-être trop, d'ailleurs. Shaeir n'avait plus de limites, presque tout lui était permit. Mais vous comprenez, le pauvre avait tout perdu, sa famille, son poisson-rouge, tout... Il fallait être compréhensif, attentionné, ne pas le gronder pour ne pas réveiller ses traumatismes enfouit. Il fallait faire de lui un enfant capricieux égoïste, incapable d'aucune forme de remise en question.
Shaeir ne prit pas le nom de ses parents d'adoptions, il le refusa et ils acceptèrent. Il alla à l'école avec quelques années de retard, eut du mal au début et puis, très vite, il se fit des amis, une bande. Il s'amusait beaucoup, là-bas, il aimait ses camarades, il aimait surtout les voir pleurer, réagir face à lui, sous son action. Il ne comprenait pas toujours tout, pourquoi Samira pleure quand il la frappe ? Pourquoi Akim rit quand il frappe Samira ? Toujours est-il qu'il en trouvait un certain amusement.

C'est à seize ans qu'il rejoint l'armée sans hésitation. Il sentait un besoin de gloire, de reconnaissance qu'il ne pouvait assouvir que par la violence. Il débuta ses classes, fut parmi les meilleurs élèves. En revanche, son soucis avec l'autorité eut une forte tendance à plomber ses moyennes et à créer des soucis lors des exercices.
Il reçu tout de même, comme tous les autres soldats, le droit à ses vingt ans d'être envoyé en mission. Impitoyable, efficace, il monta vite en grade... Pas assez vite à son goût. Puis, arrivant au rang de Colonel, une certaine idée lui vint en tête. Et si l'on freinait son ascension ? Ce devait-être cela. Les grands d'Arens avaient peur de lui ! Lui, le grand Shaeir ! C'était une évidence, loin de lui toute potentielle paranoïa. Et bien, puisqu'ils ne voulaient pas le voir monter, il se ferait sa place, dans la violence et le sang s'il le fallait...


Et toi ?

  • Rinkisha
  • Amil me l'a sifflé à l'oreille c:
  • pouce bleu !
  • Re-validé !

Asthan Riael
Dirigeant·e
Asthan Riael
☆ Avatar : Thorin Oakenshield (The Hobbit)
☆ Messages : 91
☆ Doubles-comptes : Vanyar & Mael Emrys
le Ven 1 Nov 2019 - 14:30
(re) bienvenue à toi o/

Hâte de voir la fin de cette fiche et surtout, de RP avec ce brave homme ! Autant avec Asthan qu'avec Vanyar, ya du potentiel avec les deux ^^
Shaeir Ibn-Bahath
Habitant·e
Shaeir Ibn-Bahath
☆ Messages : 13
☆ Doubles-comptes : Amil Duran
le Ven 1 Nov 2019 - 18:15
Merci !

Hâte aussi ! /o/ Même si, bon, ça risque d'être tendu XD
Luinil
Esprit de l'Etoile
Luinil
☆ Avatar : Luinil, dessinée par moi ♥
☆ Messages : 45
☆ Doubles-comptes : Naswen
le Ven 1 Nov 2019 - 18:46
Re-bienvenue !! Bon courage pour la suite de ta fiche, huhu ! :blbl:
Shaeir Ibn-Bahath
Habitant·e
Shaeir Ibn-Bahath
☆ Messages : 13
☆ Doubles-comptes : Amil Duran
le Sam 2 Nov 2019 - 11:35
Merci beaucoup ! /o J'en profite pour demander si tu peux changer mon pseudo, comme j'avais mal orthographié le nom à la base... XD S'il te plaît ! Ce sera " Shaeir " à la place de " Shaear " !
Einarri Void
Apprenti·e
Einarri Void
☆ Avatar : Vanitas de Kingdom Hearts - artiste : ephemeral-death
☆ Messages : 74
☆ Doubles-comptes : /
le Sam 2 Nov 2019 - 11:54
A que je te souhaite la (re)bienvenue et j'espère que le brave homme se sera remis de la disparition de son pauvre poisson rouge (ce détail m'a tout de suite plus même s'il est qu'anodin).
Shaeir Ibn-Bahath
Habitant·e
Shaeir Ibn-Bahath
☆ Messages : 13
☆ Doubles-comptes : Amil Duran
le Sam 2 Nov 2019 - 12:40
IL N'EST PAS ANODIN !! C'est une traumatisme pour lui d'avoir perdu Bubulle le Terrible u.u Mais merci ! <3
Contenu sponsorisé


Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum