-57%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
14.99 € 34.99 €
Voir le deal

Joson Riaferwulf
Habitant·e
Joson Riaferwulf
☆ Avatar : comiss. du p. par m.tv69 & cattuchino
☆ Messages : 25
☆ Doubles-comptes : nn
le Jeu 26 Déc 2019 - 19:12
A peine eut-il le temps de de saluer la jeune dame verte que l'omniscient en question lui répond munit de la plus franche et chaleureuse des camaraderies. Bien qu'il insista pour minimiser son importance, Joson ne le vu pas de cet oeil. Non non, elles étaient méritées ! toustes les omniscient.e.s les méritaient, et encore, il en avait tant à dire ! Au contraire il se sentait gêné qu'à son tour, Arizael lui octroie le même genre de bonté. Lui n'était qu'un homme simple, rien à voir avec la lumière qui émanait de chaque médiateurices. Mais il ne le contredit pas, après tout, ça ne se faisait pas de contredire des êtres aussi juste. Arizael étant omniscient, il devait forcément avoir raison. Joson ne trouva rien à dire sur le coup, un peu surpris de ces élans à son égard.

Quelques secondes s'étaient écoulées, qu'une nouvelle personne vint rejoindre leur groupe. Solveig de nom, elle portait autour des épaules, l'une des nappes dont étaient drapés les tables aux alentours. Drôle de costume, mais loin d'être le plus saugrenue à cette soirée pour sûr. L'omniscient Arizael l'accueillit avec tant de chaleur, que Joson ne put que comprendre qu'il s'agissait d'une personne éminemment bonne et importante. Il se devait de la saluer elle aussi, après Monsieur le poulpe bien sûr pour bien faire les choses. D'ailleurs, voilà que le médiateur se mit à le présenter à toustes. Soit, de ce fait il devait la saluer de suite, et le fit avec une petite révérence silencieuse, mais pleine de sourire, à l'annonce de son nom.  

Ce n'est qu'après coup qu'il se rendit compte que monsieur le poulpe lui disait bien quelque chose, Arizael avait bien dit qu'il était forgeron ? Se pourrait-il qu'il fut de l'empire lui aussi ? Joson avait croisé pas mal de forgeron dans le cadre de son travail il y a un moment, Einarri...son visage lui parlait mais il n'en était pas sûr. Pour le coup, ça lui fit perdre quelques couleurs. Il ne manquait plus que ça, qu'on le reconnaisse, ça le mettrait dans un embarras total. Il pria donc en son fort intérieur, pour avoir tord, et qu'ils ne se connaissent pas. D'ailleurs, voilà que le dénommé prenait la parole. Ouf, apparemment, rien. Peut-être ne se connaissaient-ils pas en fin de compte...?  Néanmoins, vu que le doute en lui subsistait, il décida de se concentrer sur autre chose, essayant d'éviter d'avoir à causer avec ce fameux Einarri devant les autres. Il se tourna donc vers la jeune femme à la peau verte. Pourquoi elle ? et bien, à cause de ses fameuses rayures ! Il se devait d'en parler !

Luphe...n'est-ce pas ? Excusez-moi je me permet de commenter votre costume mais il est absolument ravissant, ce bleu pailleté rehausse le reste. De mon point de vue, il n'y a rien de mieux qu'un peu de paillette pour tout de suite avoir l'air pétillant. Enfin ce n'est que mon point de vue, je ne suis pas un férue de maquillage ni de peinture en temps normale, mais vous me voyez obliger de parler de ce bleu pailleté et bien, parce qu'il vous fait sacrément briller, bien évidemment on n'en attend pas moins des paillettes...dites moi....êtes vous, vous aussi, omnisciente ?

Il ne savait plus vraiment ce qu'il disait, c'était fou, entre ce besoin irrépressible de chanter les louanges de tout ce qui concernait les esprits, et cette obsession soudaine pour les paillettes, il ne savait plus ou donner de la voix comme s'il était devenu porte parole pour les deux ce soir. Mais basta ! ce soir cela ne lui paraissait pas du tout saugrenue, il aura bien assez de demain pour s'en tirer les cheveux.
Luinil
Esprit de l'Etoile
Luinil
☆ Avatar : Luinil, dessinée par moi ♥
☆ Messages : 45
☆ Doubles-comptes : Naswen
le Jeu 26 Déc 2019 - 19:44
Un sourire éclaire à nouveau mon visage. Tiens, je n'aurais pas espéré qu'il réponde positivement tout de suite. Cela dit, les membres de la noblesse sont souvent conviés à ce genre de choses, il doit bien être habitué.

Je le laisse guider mes pas, comme tout bon cavalier sait le faire. J'en oublierais presque ma tenue ridicule. J'ai toujours aimé les bals et danser, vous savez ? C'est une ambiance lumineuse et festive.

Nous tournoyons au milieu de la piste, j'espère que quelques autres nous suivrons.

Lorsque le son des violons s'atténue doucement, je lâche la main d'Asthan avant d'esquisser une légère révérence.

- Un cavalier hors pair, votre Majesté.
Luphe
Habitant·e
Luphe
☆ Avatar : Je l'ai trouvé sur Pinterest mais j'ai pas réussi à avoir le nom du personnage
☆ Messages : 24
le Dim 29 Déc 2019 - 0:07
Luphe était restée figée un long, très long moment.
Son observation intense de son verre vide avait été abruptement interrompue par l’arrivée tonitruante d’une multitude de gens - trois étant de son point de vue une multitude – et depuis tout s’était enchainé beaucoup trop rapidement.

Sa main avait été prise dans une autre puis apporté aux lèvres d’un certain Joson, pour un baisemain, acte que personne en ce monde n’avait jamais osé lui faire.

Le geste eut l’effet d’une douche froide. Elle avait accepté beaucoup de choses depuis le début de cette soirée mais là c’était trop lui demander. C’était là une forme d’interaction sociale à laquelle elle était si peu habituée qu’elle n’avait même pas pris la peine de réserver une case mémoire à apprendre un genre de réponse. Alors elle avait vrillée. Attrapé le type par le bras et l’avait jeté par terre, puis elle s’était jetée sur le petit groupe qu’elle avait rouée de coups. Elle avait surtout tabassé ce drôle de poulpe qui ne lui avait rien rapporté à boire alors qu’elle ne lui avait strictement rien demandé, et puis une fois leur compte réglé elle s’était lancée dans la destruction de l’entièreté de cette salle en pensant bien à réduire en lambeaux les magnifiques nappes. Enfin ça c’est ce qu’elle aimerait faire. Ce qu’il se passe dans son petit cerveau bouillonnant. La vérité était beaucoup moins rigolote.

Luphe était en réalité passée en mode pilote automatique, répondant aux questions tel un gentil petit enfant qui réciterait une leçon.

« Luphe… vous v’nez d’où ? ... »

« Australis. »

Elle n’écoutait même pas le reste des phrases ni les échanges qui s’effectuaient autour d’elle.
Une autre femme les avait rejoints. Luphe n’avait même pas tourné la tête. Son regard était fixé devant elle.
Peut-être se disait-elle, que si elle ne prenait pas part à la discussion ils finiraient tous par oublier sa présence et alors elle pourrait aller se terrer dans un coin avec un bol de boisson et attendre que mort s’en suive.
Ne rêve pas ma belle, avec une telle apparence tes risques de disparaître sont proches de 0.

Oh quelqu’un lui parlait.

« … Dites moi êtes vous vous aussi omnisciente ? »

Omnisciente ?
Elle ?

Elle se tourna lentement vers son interlocuteur et planta son regard froid dans le sien.

« Non. »

Cette soirée avait déjà pris une tournure des plus étranges, Luphe ne pouvait plus rien faire pour l’empirer.

« Mais vous auriez dû voir la tête de mon père quand lui s’en est rendu compte. Épique. Pour une fille d’omniscient, quelle déception. N’est-ce pas ? »

Elle adressa à l’homme en face d’elle un sourire en coin – ce qui était certainement l’expression la plus élaborée qu’elle avait eu en cette soirée.

« Ne répondez pas. Ce n’est pas utile. »

Elle s’inclina légèrement, moqueuse, marquant ainsi la fin de sa phrase. Et porta à ses lèvres son verre oubliant qu’il était vide.
Un long, très long, trop long soupir s’échappa de ses lèvres.

« Ah oui, il est vide… »
Contenu sponsorisé


Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum